bottine

bottine

n.f.
Chaussure montante qui serre la cheville, et se ferme avec des boutons ou des lacets.

BOTTINE

(bo-ti-n') s. f.
Petite botte courte et légère, à l'usage des femmes, des enfants et quelquefois des hommes.
Un homme fat et ridicule porte un long chapeau, un pourpoint à ailerons, des chausses à aiguillettes et des bottines [LA BRUY., 13]
Appareil chirurgical en forme de bottine, destiné à remédier aux vices de conformation du pied ou du bas de la jambe.
Pièce de cuir, dite aussi botte, dont on garnit le pied des chevaux à l'endroit où ils se coupent.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Housseaulx, souliers, bottines, esperons [FROISS., II, III, 35]
  • XVIe s.
    Une paire de bottines fourrées de peau de lievre [D'AUB., Faen. III, 22]
    Les souliers lui semblerent bien venir à ses pieds, comme les bottines à ses jambes. - Or, combien qu'en ce joyeux devis il soit usé de ce mot bottines, toutefois il ne faut pas entendre des bottines à la façon des nostres, puisqu'elles se mettent en des souliers [DESPER., Contes, XCVI]
    On leur baillera des souliers assez hauts, comme des demies botines [PARÉ, XVII, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Botte 2 ; wallon, botekène ; espagn. botequin ; ces deux derniers sont des dérivés de forme germanique du flamand bootje, botte.

bottine

BOTTINE. n. f. Petite botte de cuir fort mince ou d'étoffe dont la tige avait peu de hauteur.

Il désigne aujourd'hui une Sorte de brodequin à boutons, à élastiques ou à lacets.

Traductions

bottine

hoge schoen, knooplaars, laarsботинокstivaletto (bɔtin)
nom féminin
chaussure haute

bottine

[bɔtin] nfankle boot