boucherie

boucherie

n.f.
1. Commerce de la viande.
2. Boutique où l'on vend de la viande.
3. Massacre, tuerie : Cette répression a été une vraie boucherie carnage

BOUCHERIE

(bou-che-rie) s. f.
L'endroit où l'on tue les bestiaux ; lieu où l'on débite et où l'on vend la chair crue des bestiaux.
Vous avez [à Paris] des boucheries dans de petites rues sans issue, qui répandent en été une odeur cadavéreuse, capable d'empoisonner tout un quartier [VOLT., Lett. Paulet, 22 avril 1768]
Quand au mouton bêlant la sombre boucherie Ouvre ses cavernes de mort [A. CHÉNIER, 268]
Viande de boucherie, la grosse viande, bœuf, veau et mouton.
Le corps des bouchers.
Toute la boucherie de la place aux Veaux fut sur le point de prendre les armes [RETZ, IV, 281]
Fig. Tuerie, massacre. Ce ne fut pas un combat, ce fut une boucherie.
La boucherie qu'on fit de plus de 600 citoyens [VOLT., Mœurs, 130]
Mener, envoyer des soldats à la boucherie, les exposer à une mort presque certaine.
Pendant que M. de Contades mène à la boucherie tous les descendants de nos anciens chevaliers et leur fait attaquer quatre-vingts pièces de canon, comme don Quichotte attaquait des moulins à vent [VOLT., Lettr. Mme d'Argental, 15 août 1759]

PROVERBE

    Il n'a pas plus de crédit qu'un chien à la boucherie, se dit de quelqu'un qui est sans crédit, qui ne peut rien.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et qui est assené sur rentes de besanz, si come est fonde ou cheene ou loge ou boucherie [, Ass. de J. I, 274]
  • XIVe s.
    Dessus la boucherie, là où sont li bouchier, Tous les jours qu'on vent char, i font aler Gautier [, Baud. de Seb. VII, 390]
    Depuis fut transporté en une autre prison, appelée la boucherie [à Paris], qui est prison très orrible et où plusieurs se sont desesperez et occis [DU CANGE, boucheria.]
    Et mené non pas seulement en servage, mais en une chartre et en une boucherie [prison] [BERCHEURE, f° 35, verso.]
  • XVe s.
    L'un estoit des plus grands navieurs, et l'autre estoit boucher, le plus grand de la boucherie et qui le plus y avoit de voix [FROISS., II, II, 239]

ÉTYMOLOGIE

  • Boucher 2 ; provenç. bocaria. Il serait possible que boucherie, au sens de prison, dans l'historique, vînt de boucher, verbe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOUCHERIE. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    Estant environné de toutes parts par les Arcadiens, aprez en avoir faict une grande boucherie, luy et les siens feurent touts mis au fil de l'espée [MONT., I, 244]

boucherie

BOUCHERIE. n. f. Endroit où l'on abat les bêtes dont la chair doit être vendue. Envoyer un boeuf à la boucherie. On dit plutôt aujourd'hui ABATTOIR.

Il désigne plus ordinairement le Commerce que font les bouchers. La boucherie a haussé ses prix. La boucherie est soumise à certains règlements.

Il signifie au figuré Tuerie, massacre, carnage. Ce ne fut pas un combat, ce fut une boucherie. Il se fit une grande boucherie dans ce combat. Ces malheureux ne pouvaient se défendre, on en fit une horrible boucherie. Mener, envoyer des soldats à la boucherie, Les exposer à une mort presque certaine.

boucherie

Boucherie, Carnarium, Laniena, Laniarium. Le lieu où la chair se vent, et despece: car celuy ou les beufs et autre bestiail se tuent, est appelé tuerie. Toutefois par translation Boucherie se prend aussi pour tuerie, comme, Ce Capitaine a exposé ses soldats à la boucherie, Hosti ad caedem obiecit. Liu. lib. 22.

Synonymes et Contraires

boucherie

nom féminin boucherie
Traductions

boucherie

butcher shop, butcher's shop, abattoir, butchery, slaughterhouse, slaughter, butcherslagerij, slachting, slachterijאטליז (ז), הרגה (נ), זביחה (נ), טבח (ז), מקולין (ז), קצבות (נ), טֶבַח, אִטְלִיזabattoirSchlachterei, Schlachthof, Metzgerei, Metzgerbuĉejocarniceríamacelleria, macelloaçougue, matadouro, talhoslakteri, slakteriaffärمَحَلّ الـجِزارَةřeznictvíslagterforretningχασάπικοlihakauppamesnica肉屋정육점slakterbutikkrzeźniaмясной магазинร้านขายเนื้อkasap dükkanıcửa hàng thịt肉店клане屠宰 (buʃʀi)
nom féminin
magasin où l'on vend de la viande aller à la boucherie

boucherie

[buʃʀi] nf
(commerce)butcher's, butcher's shop (= métier) → butchery
(fig)slaughter