bourg-épine ou bourgue-épine

BOURG-ÉPINE ou BOURGUE-ÉPINE

(bourghé-pi-n') s. m.
L'un des noms de l'alaterne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Quaedam nigra spina quae dicitur gallice bourque espine [DU CANGE, pepula.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce mot semble dire épine de bourg, épine dont on ceignait les bourgs ; mais il faudrait des textes à l'appui.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOURG-ÉPINE, BOURGUE-ÉPINE. - ÉTYM. Ajoutez : M. Darmesteter, Formation des mots composés en français, p. 120, voit dans bourg ou bourgue le radical de bourgène ou bourdaine. Cette opinion est fortement appuyée par pastel bourg (voy. BOURG au Supplément).