bourgeon

(Mot repris de bourgeons)

bourgeon

n.m. [ du lat. burra, bourre ]
Petite formation végétale pointue, qui se développera en fleur ou en feuille après son éclosion : Les bourgeons apparaissent au printemps.

BOURGEON

(bour-jon) s. m.
Œil des arbres qui, se développant, donne les branches ou les feuilles. Faux bourgeon, œil qui, l'année de sa formation, au lieu de rester à l'état d'œil, se développe en bourgeon.
Mais attends que l'hiver s'en aille, et tu vas voir Une feuille percer ces nœuds si durs pour elle, Et tu demanderas comment un bourgeon frêle Peut, si tendre et si vert, jaillir de ce bois noir [V. HUGO, F. d'aut. 26]
Le nouveau jet de la vigne.
Fig. Boutons rouges qui viennent au visage.
Elle peint de bourgeons son visage guerrier [BOILEAU, Lutr. I]
C'était [Riom] un gros garçon court, joufflu, pâle, qui, avec force bourgeons, ne ressemblait pas mal à un abcès [SAINT-SIMON, 435, 54]
Le duc de la Feuillade avait une physionomie si spirituelle qu'elle réparait sa laideur et les bourgeons dégoûtants de son visage [ID., 99, 55]
Terme de pathologie. Bourgeons charnus, nom de granulations coniques et rougeâtres qui se développent à la surface des plaies suppurantes et en déterminent la cicatrisation.
S. m. plur.Terme de commerce. Laines fines qui s'allongent par brins.

SYNONYME

  • ŒIL, BOURGEON, BOUTON. L'œil est ce qu'il y a de plus général ; c'est la première marque d'un développement nouveau dans l'arbre. En se développant, l'œil devient bourgeon ou bouton : bourgeon, s'il doit donner des branches ou des feuilles ; bouton, s'il doit donner des fleurs et des fruits.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Bon burjon de bone raïz [racine], E de haut pere vaillant fiz [BENOÎT, II, 12739]
  • XIIIe s.
    À cel tens ne sera mie fruiz en arbre ne borjons en vigne [, Psautier, f° 186]
    Et quant borjon à l'une [plante] viennent, Les autres flestries se tiennent [, la Rose, 5983]
    Barbier, or viennent les groiseles ; Li groiselier sont boutoné, Et je vous raport les noveles Qu'el front vous sont li borjon né [RUTEB., 216]
  • XIVe s.
    Jeune bourgeon et tendre [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Dès le temps de la Praguerie, là où ses meurs commenchoient à estre cogneus en leur bourgeon, y perchupt on ce que on y trouva depuis [G. CHASTEL., Ch. des ducs de Bourg. I, ch. 58]
  • XVIe s.
    Tunica ocularis : en françois, maille, taye, bourgeon [PARÉ, XV, 5]
    Une plume très molle, comme de duvet, ou un petit bourgeon [flocon] de laine cardée, qui par le mouvement puisse testifier la respiration [ID., XVIII, 54]
    Au temps d'enter en fente, un bon œil ou bourgeon est prins du greffe où il se trouve plus gros, bois et tout [O. DE SERRES, 674]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, borgeon ; picard, bordon. Ménage le tire de bourre, à cause de l'état bourru des bourgeons. Diez le fait venir de l'allemand : goth. burjân, s'élever. On l'a aussi rattaché, par transposition de l'r, au français brout ; provençal, brot, broto ; ce à quoi s'accorderait le picard bordon. Mais l'étymologie reste incertaine.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOURGEON. Ajoutez : - REM.
    Beaucoup d'horticulteurs se servent du mot bourgeon dans un sens tout à fait différent de celui qui lui appartient réellement ; car ils l'appliquent à la branche déjà en partie développée, désignant sous le nom d'yeux, gemmes, boutons, les bourgeons véritables ; cet usage introduit dans certaines descriptions un élément de confusion [BAILLON, Dict. de botanique, Bourgeon.]

bourgeon

BOURGEON. n. m. OEil des arbres et des arbrisseaux, qui va se développant et d'où doivent sortir des branches, des feuilles ou des fleurs. Au mois de mai, on commence à voir les bourgeons aux arbres. Un arbre qui pousse quantité de bourgeons.

Il se prend aussi pour le Nouveau jet de la vigne, lorsqu'il est déjà en scion. Couper les nouveaux bourgeons d'un cep de vigne.

Il se dit figurément des Boutons qui viennent au visage. Avoir le visage tout couvert de bourgeons.

bourgeon

Bourgeon, Bourgeonner, voyez Bourjon.

bourgeon


BOURGEON, s. m. [Bourjon: l'e dans ce mot et dans les suivants comme dans les trois précédens, n'est là que pour doner au g un son qu'il n'a pas naturellement devant l'o: avec l'j consone, on n'aurait pas besoin de cet e. Bourjois, joisement, joisie; bour-jon, joner.] 1°. Bouton qui pousse aux arbres, d'où il vient des branches, des feuilles, du fruit. = 2°. Elevûre qui vient au visage.

Synonymes et Contraires

bourgeon

nom masculin bourgeon
Petite formation végétale.
Traductions

bourgeon

bud, buttonנבג (ז), נבט (ז), ניצה (נ), ניצן (ז), נצר (ז), פקע (ז), ציץ (ז), פֶּקַע, נֶבֶג, נֶבֶט, נִצָּה, נֵצֶרknop [plant], knopFinne, Knospeбутонgemma, rampolloBudBudBud (buʀʒɔ̃)
nom masculin
formation de feuille ou de fleur sur une plante

bourgeon

[buʀʒɔ̃] nmbud