bourrier

(Mot repris de bourriers)

BOURRIER

(bou-rié) s. m.
Petite paille, fétu, ordure.
Dessus moi.... Qui ne suis qu'un bourrier qui vole [RÉGNIER, Stances relig. Vieux.]
Mélange de paille et de blé battu.
Terme de métier. Écharnures de cuirs.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Que la marchandise n'estoit pas trop loyale, ou que pour le moins il y avoit quelques bourriers [CARLOIX, I, 37]
    Que s'il n'y avoit aultres bourriers en leurs fleustes que l'évasion de la Trousse, ils seroient en esperance de quelque remission [ID., VI, 19]
    Ceux qui se sentoient les moindres bourriers en leurs ames changerent incontinent de climat [ID., X, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourre. Bourrier a eu un sens figuré qu'il n'a plus.