bourrique

bourrique

n.f. [ esp. borrico ]
1. Âne ; ânesse.
2. Fam. Personne têtue, stupide.
Faire tourner qqn en bourrique,
Fam. l'exaspérer à force de le taquiner, de le contredire.

bourrique

(buʀik)
nom féminin
1. âne, ânesse nourrir ses bourriques
très têtu Il est têtu comme une bourrique !
2. personne très têtue et bête Il ne changera jamais d'avis, c'est une vraie bourrique !

BOURRIQUE

(bou-ri-k') s. f.
Ânesse. Âne ou ânesse, quand, ne tenant pas compte du sexe, on parle d'un âne chétif.
Hé quoi ! charger ainsi cette pauvre bourrique [LA FONT., Fabl. III, 1]
Fig. et populairement, une personne stupide. Il ne comprend rien, c'est une vraie bourrique.
Toute sorte de mauvais petits chevaux. Ce sens est tombé en désuétude.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. burquier, écurie à ânes ; espag. et napolit. borrico ; portug. burrico ; lombard, borich ; ital. bricco ; du latin buricus ou burricus, nom qui se donnait à un petit cheval. Burricus est le mot grecsignifiant rougeâtre, nom spécial, étendu, dans la latinité, à tous les petits chevaux, quelle que fût leur couleur, et finalement aux ânes (voyez BURE). Búrricus ayant l'i bref et l'accent sur la première syllabe, il faut supposer que les langues romanes ont allongé l'i et mis l'accent sur cet i, burícus, d'où bourique, bourrique, et l'italien bricco.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BOURRIQUE. Ajoutez :
    Populairement. Faire tourner quelqu'un en bourrique, l'abrutir, lui faire perdre la tête.

    REMARQUE

    • Le masculin bourri, âne, mâle de la bourrique, est usité dans le patois normand [H. MOISY, Noms de famille normands, p. 42]

bourrique

BOURRIQUE. n. f. Ânesse. Un paysan monté sur une bourrique. Une bourrique chargée.

Il se dit par dénigrement d'un Mauvais petit cheval.

Il se dit, figurément et populairement, d'une Personne sotte et entêtée. Il fait le savant et ce n'est qu'une bourrique.

bourrique


BOURRIQUE, s. f. [Bou-rike. L'Acad. met Bourrique avec deux r et Bouriquet avec une seule en parlant des mines, et avec 2, en parlant d'un petit ânon. Voyez BOURIQUET~. Il n'est pas aisé de deviner la raison de cette diférence.] âne, ânesse. "Il étoit monté sur une bourrique. — Par extension, on apèle bourique, de méchans petits chevaux, dont on se sert comme des ânes.

Traductions

bourrique

ciuca

bourrique

[buʀik] nf (= âne) → ass
têtu comme une bourrique → as stubborn as a mule
faire tourner qn en bourrique → to drive sb up the wall