boute-hors

BOUTE-HORS

(bou-te-hor) s. m.
Espèce de jeu qui n'est plus en usage et où l'on prenait la place l'un de l'autre. Fig. Ils jouent au boute-hors, se dit de deux hommes qui cherchent à se supplanter.
Terme de marine. Voy. BOUT-DEHORS.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Comme le suppliant et autres jouassent ensemble au jeu de la pelote, appelé boute-hors [DU CANGE, boutare.]
    Boute-hors [hors d'œuvre, à table] : vin et espices [, Ménagier, II, 4]
  • XVIe s.
    Ces deux grands seigneurs qui ne se pouvoient compatir jouoient à boute-hors [CARL., II, 9]
    Avoir le boute-hors aisé [être toujours prêt à parler] [MONT., I, 40]
    Ces principes ne sont non plus exempts du boute-hors qu'estoient leurs devanciers [ID., II, 330]

ÉTYMOLOGIE

  • Bouter, hors.

boute-hors

BOUTE-HORS. s. m. Espèce de jeu qui n'est plus en usage. On dit figurément et familièrement, Ils jouent au boute-hors, en parlant De deux hommes qui tâchent de se débusquer l'un l'autre de quelque emploi, de quelque place.

boute-hors

BOUTE-HORS est aussi un terme de Marine. Voyez BOUT-DEHORS.

boute-hors

Homme qui n'a point bon boute-hors, Consultus non disertus, Indisertus. B.

Ils se joüent à boute-hors, Hi mutuo vel inuicem lusitando loco se mouent.