bouteille


Recherches associées à bouteille: bouteille de vin

bouteille

n.f. [ du lat. buttis, tonneau ]
1. Récipient à goulot étroit, en verre ou en plastique, destiné à contenir des liquides ; son contenu : Collectionner les bouteilles de parfum flacon
2. Récipient de 70 à 75 centilitres, dont la forme varie selon les régions, destiné à contenir le vin d'appellation contrôlée (par opp. à litre) : Une bouteille de bourgogne.
3. Récipient métallique destiné à contenir des gaz sous pression : Bouteille d'oxygène, de butane.
4. (Précédé de l'art. déf.) Le vin, les boissons alcoolisées : Aimer la bouteille.
Avoir, prendre de la bouteille,
Fam. avoir, prendre de l'expérience ou de l'âge.
Bouteille isolante,
contenant à deux parois entre lesquelles on a fait le vide, placé dans une enveloppe métallique renfermant un isolant et qui permet de garder un liquide à température ; Thermos.
C'est la bouteille à l'encre,
Fam. une situation confuse, embrouillée.
Lancer ou jeter une bouteille à la mer,
lancer un message en espérant qu'il trouvera un destinataire.

BOUTEILLE

(bou-tè-ll', ll mouillées, et non bou-tè-ye ; c'est un vice de prononciation commun dans le nord de la France, de ne pas mouiller les ll et de dire bou-tè-l') s. f.
Vase à goulot étroit, destiné à contenir du vin ou d'autres liquides. Une bouteille de verre. Une bouteille de grès. Une bouteille de cuir. Boucher, déboucher, décoiffer une bouteille.
Versez d'un bordeaux réchauffant, Reste d'un vin mis en bouteilles Au baptême de votre enfant [BÉRANG., Eau bénite.]
Vider une bouteille, boire le vin qu'elle contient.
Quand ces Parques, vidant bouteille, Filent nos jours sans nul souci.... [BÉRANG., Parques.]
Laisser la raison au fond d'une bouteille, s'enivrer.
Un jour que celui-ci, plein du jus de la treille, Avait laissé ses sens au fond de la bouteille [LA FONT., Fab. III, 7]
Fig. N'avoir rien vu que par le trou d'une bouteille, ne pas connaître les choses.
Le duc de Luynes, abusant de la jeunesse de Louis XIII, qui n'avait pu voir encore le jour, par l'éducation qu'on lui avait donnée, que par le trou d'une bouteille, se fit connétable [SAINT-SIMON, 167, 240]
Fig. C'est la bouteille à l'encre, c'est une affaire obscure, embrouillée, et, en parlant d'une personne, c'est quelqu'un dans les idées de qui on ne voit pas clair. Fig. Porter les bouteilles, marcher lentement comme quelqu'un qui craint de casser les bouteilles dont il est chargé.
Et l'autre.... Portait, comme on dit, les bouteilles [LA FONT., Fab. II, 10]
Fig. Être dans la bouteille, être dans le complot, dans l'intrigue.
Sa conduite [de Vaudemont], toujours soutenue, rendra toujours difficile à croire qu'il ne fût pas dans la bouteille, et qu'il ne fût pressé de se mettre à quartier de ce qui allait arriver [SAINT-SIMON, 120, 66]
Le P. Tellier était dans la bouteille, avec moi, du mariage que nous avions fait réussir [ID., 274, 204]
Il est dans la bouteille, vous lui avez fait jurer le secret ; ce secret est essentiel [VOLT., Lett. d'Argental, 1er août 1763]
La liqueur contenue dans une bouteille. Bouteille de vin, de bière. Ils avaient bu bouteille ensemble.
Vous qui de votre sort voulez être éclaircis, Consultez comme moi le démon de la treille ; Mon oracle est Bacchus quand j'ai quelques soucis, Et ma sibylle est la bouteille [LA FONT., Daphné, III, 8]
Aimer la bouteille, aimer à boire. Payer bouteille, payer à boire.
Maison de bouteille, petite maison de campagne qui n'est qu'un pied-à-terre.
Une maison de campagne à Champ, que, d'une maison de bouteille, il [Bourvalais] avait fait chef-lieu d'une grande et belle terre [SAINT-SIMON, 471, 243]
On composa trois lots : En l'un, les maisons de bouteille.... [LA FONT., Fabl. II, 20]
On dit aussi un vide-bouteille.
Familièrement, globule rempli d'air que forme un liquide qui rejaillit ou bouillonne.
Ces bouteilles de savon que font les enfants [VOLT., Newton, II, 10]
Il faut que chaque enfant, vieux ou jeune, fasse ses bouteilles de savon [ID., Lett. Mme du Deffant, 22 juillet 1761]
Aujourd'hui on dit plus souvent bulle.
Terme de physique. Bouteille de Leyde, appareil électrique ainsi appelé parce que c'est à Leyde qu'il a été découvert en 1746 par Musschenbroeck. C'est un bocal de verre recouvert d'une feuille d'étain jusqu'à une certaine hauteur, contenant des feuilles de cuivre et fermé par un bouton de liége traversé par une tige métallique recourbée en crochet, dont l'extrémité supérieure, externe, se termine en boule, et dont l'autre extrémité, intérieure, est en contact avec le cuivre contenu dans le vase.
Terme de vétérinaire. Tumeur molle, froide et fluctuante, qui se développe dans le tissu cellulaire de l'auge, chez les moutons atteints de la maladie dite cachexie aqueuse. On la nomme aussi bourse.
Chaque chaînon de la chaîne qui élève l'eau d'un puits salant.
S. f. plur.Terme de marine. Les bouteilles, les lieux d'aisance dans un vaisseau.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    De son bon vin li fu uns botels présentés ; Li rois Tafurs en but, aus autres fut livrés [, Ch. d'Ant. V, 67]
    Les autres de douce aigue font les boutiaus remplir [, ib. VIII, 494]
    Macy qui fet les bouteilles [DE LABORDE, Émaux, p. 171]
  • XIVe s.
    Pour deux bouteilles de cuir, achetées à Londres pour Ms Philippe [ID., ib. p. 172]
    Deux petites bouteilles de voirre grivellé, garnies d'argent, à tout les tissus de soye, senz ferrure [ID., ib.]
    Deux bouteilles d'argent esmaillées [ID., ib. p. 171]
  • XVIe s.
    Ces petites bouteilles qui s'engendrent dessus l'eau quand il commence à pleuvoir [AMYOT, Rom. 31]
    Autre comparant ceste vie à une fumée, ou vapeur d'une bouteille d'eau qui s'esleve en temps de pluye [PARÉ, XXIV, 63]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, botaille ; provenç. botelha ; espagn. botella ; ital. bottiglia ; du bas-lat. buticula, diminutif de buta, botte, sorte de tonneau (voy. BOTTE). L'ancien français botel, boutiaus, suppose un mot bas-latin buticulus.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOUTEILLE. Ajoutez : - REM. On lit dans J. J. Rousseau : Je savais que.... malgré les manœuvres et les bouteilles de Montmollin, la plupart des anciens étaient bien disposés pour moi, Confess. XII, 2e partie. Comme être dans la bouteille est une locution qui signifie être dans le complot, on s'est quelquefois mépris sur le sens de ce passage. Bouteilles y est pris, non au figuré, mais au propre. Le pasteur et professeur de Montmollin, qui avait une cave bien garnie, était accusé par Rousseau d'avoir voulu gagner les membres de son consistoire en leur faisant boire ses meilleurs vins.

HISTORIQUE

  • Ajoutez : XIIe s.
    La viez boteille [ST BERN., p. 534]

bouteille

BOUTEILLE. n. f. Vase à goulot, plus ou moins long et plus ou moins étroit, destiné à contenir du vin ou d'autres liquides. Bouteille de verre, de terre, de grès, etc. Bouteille ronde, carrée, plate. Bouteille clissée. Bouteille à encre. Le ventre, le cou, le goulot, le cul d'une bouteille. Rincer des bouteilles. Tirer, mettre une pièce de vin en bouteilles. Mettre du vin en bouteilles.

Fig. et fam., Laisser sa raison au fond de la bouteille, S'enivrer.

Fig. et fam., N'avoir rien vu que par le trou d'une bouteille, N'avoir aucune connaissance des choses du monde, aucun usage du monde.

Fig. et fam., C'est la bouteille à l'encre, C'est une affaire très obscure.

En termes de Physique, Bouteille de Leyde et Bouteille de Moscicki désignent, par analogie, des Condensateurs électriques.

Il se dit aussi de la Liqueur qui est contenue dans une bouteille. Une bouteille de bière, de vin, d'eau-de-vie, de rhum. Une bouteille d'encre. Employé absolument dans ce sens, il se dit toujours d'une Bouteille de vin. Boire, vider une bouteille.

Fam., Aimer la bouteille, Aimer le vin, être adonné au vin.

bouteille

Bouteille, Ampulla, Lagena. Les Hebrieux appellent une bouteille Bacbuc, et semble que Bacbuc et bouteille soient nomina ficta a sono quem edit lagena quando depletur inuersa.

¶ Bouteille ou bouillon qui s'esleve sur l'eau, principalement quand il pleut, Bulla.

Une bouteille de voirre, ou autre chose, en laquelle on mettoit les cendres d'un trespassé, apres avoir bruslé son corps, Vrna imaginis mortui.

Petite bouteille, Ampulla, Ampullula, Laguncula.

Bouteille servant à boire, Ampulla potoria.

Piece ou morceau d'une bouteille, Frustum ampullaceum.

bouteille


BOUTEILLE, s. f. [Bou-tè-glie, 2e è moy. mouillez les ll.] 1°. Vaisseau de capacité médiocre, à large ventre et à cou étroit, fait de terre, ou de verre, ou de cuir, propre à contenir de l' eau, du vin et d'aûtres liqueurs. Acad. Vaisseau portatif destiné à contenir quelque liqueur. Trév. Cette dernière définition ne distingue pas une bouteille d'une cruche, etc. Celle de l'Acad. vaut mieux, et done une idée claire et complète de la bouteille. "Coîfer, décoîfer une bouteille; remplir, vider une bouteille, etc. = 2°. Ce que la bouteille contient: boire une bouteille, deux bouteilles en un seul repas. — On dit, sans article, boire bouteille, pour dire simplement, boire. "Alons boire bouteille, dit le peuple. = 3°. Ampoule ou vessie pleine d'air, qui se forme, soit sur l'eau, quand il pleut, soit par la chaleur, quand l'eau ou quelqu'autre liqueur bout, soit de quelque autre manière: La pluie fait des bouteilles en tombant: l'eau sur le feu s'élève en bouteilles; les enfans font de grosses bouteilles en souflant de l'eau de savon avec un chalumeau.
   On dit, proverbialement, être dans la bouteille; (quelques uns ajoutent, à l'encre) être dans le secret d'une afaire. "Cet homme n'a rien vu que par le trou d'une bouteille; il n'a aucune conaissance des chôses du monde. * Faire des bouteilles se dit des fautes qu'on fait en parlant, en écrivant, ou même en agissant. L'expression est basse; elle vient originairement des Collèges. L'Acad. ne la met pas.

Synonymes et Contraires

bouteille

nom féminin bouteille
Récipient allongé.
fiasque, fillette, litre -familier: chopine.
Traductions

bouteille

Flasche, Pullebottle, cylinderflesבקבוק (ז), בַּקְבּוּקbottelampolla, botellaláhevflaskeμπουκάλι, φιάλη, εμπειρίαbotelobotella, bombonapulloflaska, üvegflaskabottiglia, boccetta, bombola, fiascoflaskebutelkagarrafa, botelhasticlăбутылкаflaska, buteljchupaşişeزُجاجَةbocaボトルขวดchai瓶子бутилка (butɛj)
nom féminin
récipient où l'on met les liquides une bouteille de vin une bouteille de gaz

bouteille

[butɛj] nf
[liquide] → bottle
une bouteille de vin rouge → a bottle of red wine
la mise en bouteille → bottling
"mise en bouteille au château" → "chateau-bottled"
[gaz] → cylinder
une bouteille de gaz → a gas cylinder
bout filtre nm (= cigarette) → filter tip