bréviaire

(Mot repris de bréviaires)

bréviaire

n.m. [ lat. brevis, bref ]
1. Livre contenant les prières que les religieux catholiques lisent chaque jour ; l'ensemble de ces prières.
2. Litt. Livre auquel on se réfère souvent et que l'on considère comme un guide, un modèle : Ce roman philosophique est son bréviaire livre de chevet ; bible

BRÉVIAIRE

(bré-vi-ê-r') s. m.
Livre de prières, en usage dans l'Église catholique, dont les diverses parties doivent être récitées à certaines heures du jour, par ceux qui sont engagés dans les ordres sacrés ou qui possèdent quelque bénéfice ecclésiastique. La mouche se plaint.... Qu'aucun n'aide aux chevaux à se tirer d'affaire.
Le moine disait son bréviaire : Il prenait bien son temps [LA FONT., Fabl. VII, 9]
Je trouvais le vieux voyageur levé avant moi, et disant son bréviaire [CHATEAUBR., Génie, IV, IV, 8]
....C'était l'heure sainte où libre et solitaire, Au rayon du couchant il lisait son bréviaire [LAMART., Joc. Prol. 8]
L'office même que les prêtres disent chaque jour.
Fig. et familièrement, livre dont on fait sa lecture habituelle. Tacite est son bréviaire.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Li breviere suer Agnès de Paris cheut en eaue tout ouvert et fut du tout mouillé dedans et dehors [, Vie d'Ysabelle à la suite de JOINVILLE, dans le Dict. de DOCHEZ]

ÉTYMOLOGIE

  • Breviarium, abrégé, sommaire, parce que c'est un sommaire des prières à réciter ; de brevis, bref (voy. BREF).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BRÉVIAIRE. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    Nous aultres ignorants estions perdus, si ce livre [Plutarque] ne nous eust relevé du bourbier : sa mercy, nous osons à cett' heure et parler et escrire ; les dames en regentent les maistres d'eschole ; c'est notre breviaire [MONT., II, 41]

bréviaire

BRÉVIAIRE. n. m. Livre contenant les offices que ceux qui sont dans les ordres sacrés sont obligés de dire tous les jours. Bréviaire romain.

Il désigne par extension les Offices mêmes que disent chaque jour ceux qui y sont obligés. Dire son bréviaire. Réciter son bréviaire.

Il se dit figurément d'un Livre dont on fait sa lecture habituelle. Corneille est son bréviaire.

breviaire

Breviaire, m. penac. Abbregé, Breuiarium, Ainsi Eutrope a intitulé Breuiarium Historiae Rom. La compilation en bref qu'il dedia à l'Empereur Valens de tout ce qui s'estoit passé des gestes des Romains depuis la fondation de Rome jusques à son temps. Et Suetone, lib. de illustrib. grammaticis appelle Breuiarium rerum omnium Romanarum, l'Abbregé que Atteius Philologus avoit dressé à Saluste pour son histoire, et in Octauio, cap. 101. Breuiarium Imperij, Le bref estat que cet Empereur avoit dressé du nombre des gens de guerre et des finances de l'Empire, et des restes demeurez és mains des Thresoriers. Et in Vespasiano, cap. 21. dit Breuiaria officiorum. Et Pline li. 7. cap. 26. appelle Breuiarium rerum a Pompeio in Oriente gestarum, La brefve inscription qu'iceluy Pompée mit au frontispice du temple qu'il en avoit voué et dedié à Minerve. Et toutesfois Seneque Epist. 39. blasme ce mot, disant que les anciens Latins mieux parlans disoient Summarium au lieu de Breuiarium, Nous disons Abbregé, et ainsi est intitulé l'Epitome des Chroniques de France, laissans le latinisé Breviaire en usage aux gens d'Eglise, pour le livre divisé en deux temps, d'hyver et d'esté, où est en bref redigé ce, du vieil et nouveau Testament et des principaux docteurs de l'Eglise, que les Ecclesiastiques doivent par chascun jour aval l'année, dire pour leur office, qui consiste en Matines, Laudes, heures de Prime, Tierce, Sexte et None, Vespres et Complies, Breuiarium, Breuiarij pars hyemalis et aestiualis, Lequel au reste n'est pas un mesme en tous ordres et dioceses, ains particularisé. Mais le Concile de Trente, ou bien par renvoy d'iceluy, le Pape Pie V. du nom, pour oster ceste difformité, en a fait dresser un general pour l'universelle Chrestienté sous tel titre: Breuiarium Roman. ex Decreto sacrosancti Concilij Tridentini restitutum.

bréviaire


BRÉVIAIRE, s. m. [Bré-viè-re; 1re é fer. 2e è moy. et long: 3e e muet.] Livre contenant l'Ofice Divin. Dire son bréviaire.

Traductions

bréviaire

breviari

bréviaire

breviar

bréviaire

Brevier

bréviaire

breviary

bréviaire

breviero

bréviaire

breviario

bréviaire

breviaar

bréviaire

breviario

bréviaire

breviárium

bréviaire

breviario

bréviaire

brevier

bréviaire

breviar

bréviaire

brewiarz

bréviaire

breviário

bréviaire

breviar

bréviaire

требник

bréviaire

časoslov

bréviaire

breviarium

bréviaire

требник

bréviaire

[bʀevjɛʀ] nmbreviary