brûlable

BRÛLABLE

(bru-la-bl') adj.
Digne d'être brûlé.
Ces messieurs ont affecté d'imprimer le livre le plus dangereux et le plus brûlable [VOLT., Lettres vers, 20]
Je m'aperçois que cette lettre est plus brûlable que.... [ID., Lettr. d'Argental, 16 février 1761]
Deux tomes très condamnables et très brûlables que de charitables âmes m'ont fait la grâce de m'imputer [ID., ib. 13 avril 1773]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    [Charles Quint mort] estoit indigne de sepulture en terre saincte et très bruslable comme fagot [BRANT., Charles-Quint.]
    Je dy hereticque formé, heretique clavelé, heretique bruslable [RAB., Pant. III, 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Brûler.