brûle-maison

BRÛLE-MAISON

(brû-le-mê-zon) s. m.
Celui qui met le feu aux maisons.
[Les écrivains qui, sous l'empire, ont] caractérisé l'éloquence comme une espèce de brûle-maison, de désordre continuel [VILLEMAIN, Cours de littérature, XVIIIe s. 3e partie, p. 332 de l'ancienne édition, in-8°.]
Au plur. Des brûle-maisons.