brûlis

brûlis

n.m.
Action de brûler les végétaux d'une partie d'une forêt, d'un champ afin de préparer le sol à la culture ; partie de forêt, de champ ainsi brûlée.

BRÛLIS

(bru-li) s. m.
Terme d'eaux et forêts. Partie de forêt incendiée.
Terme d'agriculture. L'action de brûler ce qui est à la surface d'un champ pour le fertiliser et le débarrasser. Le brûlis sur place des siliques de colza.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Quand ce vint le lendemain que le feu fut estainct, le roy alla veoir le brulis qui avoit bien demi lieue de lé [, Perceforest, t. II, f° 4, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Brûler.

brûlis

BRÛLIS. n. m. T. d'Eaux et Forêts. Portion de forêt incendiée ou de champ dont les herbes ont été brûlées par le feu.