brail

BRAIL

(brall, ll mouillées) s. m.
Piége pour la chasse aux oiseaux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Que si sont pris come oiselet à broi [, Gérard de Vienne, 3593]
  • XIIIe s.
    Si se tenront en nostre loi, Tant qu'il nos aient pris al broi [, Parton. 9017]
  • XVIe s.
    On peut aussi prendre oiseaux par autres manieres, comme est au brail à une guvette, à quoi l'on prend les petits oiseaux [DU CANGE, brenexellus.]

ÉTYMOLOGIE

  • Il y a dans le provençal bretz, brec, bres, piége à oiseau ; ancien français, bret (il eut peur d'estre prins au bret, dans RAYNOUARD, Lexique) ; espagn. portug. et ital. brete. Brail, le bas-latin brenexellus, l'ancien français broi, dont brail n'est qu'une autre forme, le dérivé broion qui a le même sens, semblent être de même origine que bret ; mais cette origine est inconnue (comp. BRILLER 2).
Traductions

brail

brete

brail

brete

brail

brete