brebis


Recherches associées à brebis: agneau, brebis galeuse

brebis

n.f. [ lat. berbix, berbicis ]
Femelle du mouton.

BREBIS

(bre-bi ; l's se lie : les brebis et les loups, dites : les bre-bi-z et les loups) s. f.
Femelle du bélier.
Ce matin une brebis frappée S'est de la main du prêtre et du temple échappée [MAIR., Sophon. V, 4]
Fig. En langage ecclésiastique, un chrétien sous la conduite de son pasteur.
Pouvez-vous croire que j'abandonne mes chères brebis ? [BOSSUET, Lett. abb. 272]
Une impure brebis séparée d'Israël, un chrétien infidèle à sa foi. C'est la brebis du bon Dieu, c'est une personne tout à fait inoffensive. Faire un repas de brebis, manger sans boire. Une brebis galeuse, une personne qu'on évite, qu'on rebute, soit par de justes motifs, soit par prévention.
Sommier de bois d'un pressoir à cidre.

PROVERBES

  • Brebis comptées le loup les mange, il ne suffit de compter, il faut veiller.
  • À brebis tondue Dieu mesure le vent, c'est-à-dire Dieu proportionne les épreuves à notre faiblesse.
  • Brebis qui bêle perd sa goulée, c'est-à-dire en parlant beaucoup on perd le temps de manger ou d'agir.
  • Faites-vous brebis, le loup vous mange, ou qui se fait brebis, le loup le mange ; c'est-à-dire ceux qui ont trop de bonté, trop de douceur, encouragent les méchants à leur nuire.
  • Brebis trop apprivoisée, de trop d'agneaux est tetée [COTGRAVE, ]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Cil ki aveir [bétail] escut [retire] u chivalz u buefs u vaches u porcs u berbis [, Lois de Guill. 6]
  • XIIe s.
    Ne remist buef ne vache, ne chapuns ne geline, Cheval, porc ne berbiz ne de blé plaine mine [, Th. le mart. 120]
  • XIIIe s.
    Si que j'en ai les brebis grasses, Et li pastour auront les maigres, Combien que ce mot lor soit aigres [, la Rose, 11404]
    D'un leu [loup] raconte qui jadis Vit un corbel qui fu assis De sor le dos d'une brebis [DU CANGE, berbix.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, berbis, barbis ; picard, berbis ; provenç. berbitz ; ital. berbice ; bas-lat. berbix, dans les plus vieux textes ; de vervex, bélier. On cite, dans Pétrone, une forme berbex, mais douteuse. Chifflet remarque que l's ne se prononce pas, même devant une voyelle ; cela a changé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BREBIS. - ÉTYM. Ajoutez : Vervecem, au sens général de bête ovine : arietem immaculatum de vervecibus, se trouve dans un texte du VIe siècle (voy. Rev. crit. 28 mai 1870, p. 347).

brebis

BREBIS. n. f. Femelle du bélier. Brebis blanche. Brebis noire. Lait de brebis. Toison de brebis.

Fam., Fuir, éviter une personne comme une brebis galeuse, Fuir, éviter une personne dont le commerce est dangereux ou désagréable. On dit de même figurément C'est une brebis galeuse qu'il faut séparer du troupeau.

Fig. et fam., Faire un repas de brebis, Manger sans boire.

Prov. et fig., Brebis qui bêle perd sa goulée, Voyez BÊLER.

Prov. et fig., À brebis tondue Dieu mesure le vent, Dieu proportionne à notre faiblesse les maux qu'il nous envoie.

Fig. et fam., C'est bien la brebis du bon Dieu, C'est un être si inoffensif, si patient, qu'on peut l'attaquer sans qu'il cherche à se défendre ou qu'il songe à se plaindre.

Prov. et fig., Faites-vous brebis, le loup vous mangera, ou plus ordinairement, Qui se fait brebis, le loup le mange, Ceux qui ont trop de bonté, de douceur encouragent les méchants à leur nuire.

En termes d'Écriture sainte, il se dit figurément d'un Chrétien, en tant qu'il est sous la conduite de son pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. Le bon pasteur va chercher la brebis égarée pour la ramener au troupeau.

En termes d'Arts, il se dit de la Pièce de bois qui supporte l'effort de la vis d'un pressoir.

brebis

Brebis, ou Brebi, f. acut. Est la femelle du belier, Ouis, Pecus, Et vient de veruex Latin, qui est le nom du mouton chastré (que l'Italien dit Castrato, et l'Espagnol Carnero castrado) par mutation des deux v. v. consonantes en deux b. b. et de l'e derniere voyele en i, Berbix, Mais le François le prononce par metathese Brebix, Brebis, ce qui est pour garentie à ceux qui disent brebis au singulier ainsi qu'il se fait au pluriel, car de dire qu'il vient de bébrukhén, que Didymus en Homere expose, crier, vociferer, combien que les brebis béelent à toute heure et sans cesse, ce seroit en tirer l'etymologie du bout du monde. Au livre de la Loy Salique escrit à la main chap. 4. est escrit: Si quis anniculum, vel bimum berbicem furauerit, et plus bas, berbices, pource que les Latins disent, veruecem et verueces.

Brebis de deux ans, Bidens.

Brebis qui paissent ça et là, Pascales oues.

Paistre les brebis, Oues pascere.

Brebis pelée sous le ventre, Apica, Mina ouis.

Brebis qu'on rejette, lesquelles sont à rebuter, et sont de refus, de rebut, ou de rejet, Oues reijculae. Bud.

Brebis malades, Oues vitiosae.

Les brebis ne portent plus de fruict, Decidit ouibus fructus omnis.

Un troupeau de sept cens brebis, Septuagenarius grex.

Troupeau de brebis, chevres, et autres bestes, Pecus.

Estable à brebis, Caula, Ouile.

Peau de brebis, Pellis ouina.

La voix d'une brebis, Bée, Belatus.

brebis


BREBIS, s. f. [1re e muet; l' s ne se prononce que devant une voyelle. * Rollin écrit au singulier brebi sans s.] La femelle d'un belier. Lait de brebis; troupeau de brebis; brebis galeûse.
   Le goût proverbial s'est exercé sur ce mot. — Brebis galeûse; persone dont la compagnie est dangereûse, contagieûse pour les moeurs. — Fais-toi brebis, le loup te mangera; quand on est trop bon, on est exposé à être maltraité, insulté. — La brebis bêle toujours de la même sorte; un sot ne sait dire que des sotises, et un homme méchant que des méchancetés. — À~ brebis tondûe, Dieu mesûre le vent.; il nous done des secours suivant nos besoins. — Quand brebis enragent, elles sont pires que des loups; les caractères doux sont terribles, quand ils font tant que de se mettre en colère. — Il faut tondre ses brebis, et non pas les écorcher; ne mettre que des impositions modérées, et qui n'écrâsent pas le peuple.

Traductions

brebis

eweכבשה (נ), רחל (נ), רָחֵל, כִּבְשָׂהooi, schaapbe, ovellaMutterschaf, Aue, Rammeŝafinooveja, oveja hembrapecoraπροβατίναشاةovcefåruuhiovca雌羊암양søyestrachovelhaовцаtackaแกะตัวเมียที่โตเต็มที่koyuncừu cái母羊 (bʀəbi)
nom féminin
1. femelle du mouton lait de brebis
2. personne mise à l'écart

brebis

[bʀəbi] nfewe
du fromage de brebis → sheep's cheese
brebis galeuse [galøz] nfpariah