bretter

(Mot repris de brettas)

BRETTER

(brè-té) v. a.
Terme d'art. Commencer un ouvrage de sculpture, en terre ou en cire, avec un ébauchoir dentelé pour dégrossir la figure.
Pratiquer des dents ou de petites pointes sur un marteau ou tout autre instrument.

ÉTYMOLOGIE

  • Peut-être le mot scandinave bredda, couteau court.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BRETTER.
    Ajoutez :
    En avril 1679, lorsque le Puget présenta son état de dépenses, l'intendant Arnoul écrivait à Colbert que le bas-relief n'était que dégrossi, et que la figure de Milon n'était pas entièrement finie, et qu'il y en avait une partie qui n'était encore que brettée, c'est-à-dire ébauchée [J. DUMESNIL, Hist. des amat. français, t. II, p. 369]

bretter

BRETTER. v. tr. T. d'Arts. Pratiquer des dentelures, en taillant de la pierre, du bois, etc.

Il se dit aussi, en termes de Sculpture, de l'Action de dégrossir la terre au moyen d'un ébauchoir qui a des dents.