breuilles

BREUILLES

(breu-ll', ll mouillées) s. f. plur.
Terme de pêche. Entrailles du hareng, de la morue, etc.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Puis [il] fet le cors ovrir, La breuille [les entrailles] a fet richement enfoïr Devant l'autel, el mostier St Bertin [, Garin, dans DU CANGE, burbalia]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. burbalia, qui se trouve dans les Gloses d'Isidore, dont l'origine est inconnue, mais qu'on peut songer à rattacher à bourbe par l'intermédiaire du celtique borb (voy. BOURBE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BREUILLES. Ajoutez :
    Au sing. Breuille de filasse, partie grossière de la filasse.
    D. Avec quoi avez-vous mis le feu ? - R. Avec des allumettes, de l'amadou, de la breuille de filasse et de la paille (interrogatoire d'un incendiaire en 1876) [, Gaz. des Trib. 11 juin 1876, p. 570, 4e col.]
    Interrogé où il a acheté les allumettes, l'amadou, le briquet, la pierre à fusil et la filasse avec lesquels il a mis le feu, a dit qu'il les avait chez lui, qu'il les y a pris, qu'il ne s'est servi que de breuilles de filasse et de paille qu'il a prise dans le grenier de Pierre Hébert [, ib. p. 571, 2e col.]