brider

(Mot repris de briderais)

brider

v.t.
1. Passer la bride à un cheval, à un âne.
2. Empêcher de se manifester ; réfréner : Brider ses envies contenir, freiner ; libérer
3. Limiter la puissance d'un moteur, d'une machine.
4. Serrer trop : Cette robe la bride à la taille comprimer
5. Fixer des objets avec une bride métallique : Brider deux tuyaux.
Brider une volaille,
la ficeler pour la faire cuire trousser

brider


Participe passé: bridé
Gérondif: bridant

Indicatif présent
je bride
tu brides
il/elle bride
nous bridons
vous bridez
ils/elles brident
Passé simple
je bridai
tu bridas
il/elle brida
nous bridâmes
vous bridâtes
ils/elles bridèrent
Imparfait
je bridais
tu bridais
il/elle bridait
nous bridions
vous bridiez
ils/elles bridaient
Futur
je briderai
tu brideras
il/elle bridera
nous briderons
vous briderez
ils/elles brideront
Conditionnel présent
je briderais
tu briderais
il/elle briderait
nous briderions
vous brideriez
ils/elles brideraient
Subjonctif imparfait
je bridasse
tu bridasses
il/elle bridât
nous bridassions
vous bridassiez
ils/elles bridassent
Subjonctif présent
je bride
tu brides
il/elle bride
nous bridions
vous bridiez
ils/elles brident
Impératif
bride (tu)
bridons (nous)
bridez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais bridé
tu avais bridé
il/elle avait bridé
nous avions bridé
vous aviez bridé
ils/elles avaient bridé
Futur antérieur
j'aurai bridé
tu auras bridé
il/elle aura bridé
nous aurons bridé
vous aurez bridé
ils/elles auront bridé
Passé composé
j'ai bridé
tu as bridé
il/elle a bridé
nous avons bridé
vous avez bridé
ils/elles ont bridé
Conditionnel passé
j'aurais bridé
tu aurais bridé
il/elle aurait bridé
nous aurions bridé
vous auriez bridé
ils/elles auraient bridé
Passé antérieur
j'eus bridé
tu eus bridé
il/elle eut bridé
nous eûmes bridé
vous eûtes bridé
ils/elles eurent bridé
Subjonctif passé
j'aie bridé
tu aies bridé
il/elle ait bridé
nous ayons bridé
vous ayez bridé
ils/elles aient bridé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse bridé
tu eusses bridé
il/elle eût bridé
nous eussions bridé
vous eussiez bridé
ils/elles eussent bridé

BRIDER

(bri-dé) v. a.
Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc. Brider un cheval. Absolument. Il est temps de brider. Fig. Brider son cheval, son âne par la queue, s'y prendre mal. Brider la figure à quelqu'un d'un coup de fouet, cingler un coup de fouet au travers du visage.
Par extension, trop serrer. Le béguin que vous avez mis à cet enfant le bride trop.
Fig. Contenir.
Blaye était solide, une place qui bridait la Guyenne et la Gascogne [SAINT-SIMON, 6, 82]
Charles XI [de Suède] s'affranchit de tout ce qui bridait l'autorité royale [ID., 47, 38]
Il bride la fureur de la mer [BOSSUET, Effic. 1]
La crainte, en moi, fait l'office du zèle, bride mes sentiments.... [MOL., Fest. I, 1]
La raison, trop farouche au milieu des plaisirs, D'un remords importun vient brider nos désirs [BOILEAU, Sat. IV]
Chacune vint pour brider ce caquet [GRESS., Vert-Vert, ch. IV]
Fig. Brider la bécasse, se dit en parlant de quelqu'un qu'on attrape et qui d'ailleurs n'a pas grande finesse.
Ma foi, monsieur, la bécasse est bridée [MOL., Am. méd. III, 9]
Brider s'emploie seul, dans le même sens.
D'un zèle simulé j'ai bridé le bon sire [ID., l'Étour. IV, 1]
Terme de pêche. Brider un filet, en serrer les bords. Terme de cuisine. Brider une volaille, passer une ficelle dans les cuisses pour les assujettir. Terme de fauconnerie. Brider les serres d'un oiseau, lier une serre de chacune des pattes. Terme de marine. Lier ensemble des cordages parallèles. Terme d'église. Brider les cloches, en lier les battants pour carillonner. Terme de carrier. Brider une pierre, l'attacher avec le bout du câble pour la tirer en haut.
Terme de manége. Brider la potence, donner contre la potence, au lieu d'emporter la bague. Se bien brider, se dit d'un cheval dont la tête est placée bien et perpendiculairement au sol.

PROVERBE

    Chacun bride sa bête, c'est-à-dire chacun se conduit à sa manière, à sa fantaisie.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ils lui voulurent oster son auctorité et le voulurent brider que il ne peust user de auctorité de roy [COMM., V, 18]
  • XVIe s.
    Occuper les esprits à certain subjet qui les bride [MONT., I, 32]
    Faire brider l'asne par la queue [ID., I, 72]
    Il feit commandement que l'on s'armast, et que l'on bridast les chevaux [AMYOT, Eum. 18]
    Cette trouppe n'eut pas loisir de brider le casque, qu'ils voient arriver Lusignan [D'AUB., Hist. II, 354]

ÉTYMOLOGIE

  • Bride. Brider la bécasse. Voy. BÉCASSE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BRIDER.
    Ajoutez :
  • Fig. Brider la potence, voy. POTENCE au Supplément.

brider

BRIDER. v. tr. Garnir d'une bride un cheval, un mulet, etc. Brider un cheval. Absolument, Il est temps de brider. Brider, il faut partir.

Il signifie figurément Empêcher d'agir en toute liberté. Brider quelqu'un par un contrat, par un acte, Mettre dans un contrat, dans un acte des conditions qui l'obligent indispensablement à se tenir dans de certaines bornes.

Il se dit, par extension, de Certains vêtements attachés de manière à serrer, à ceindre étroitement. Ce faux col me bride le cou. Absolument, Ce corsage bride trop.

Oison bridé, Celui à qui l'on a passé une plume dans les ouvertures qui sont à la partie supérieure du bec, pour l'empêcher d'entrer dans les lieux fermés de haies. Fig. et par dérision, Personne niaise et sotte à qui l'on fait croire ou faire tout ce que l'on veut. Cette femme n'est qu'un oison bridé.

En termes de Chirurgie, Plaie bridée, Celle dont les bords sont trop serrés.

En termes de Marine, Ancre bridée, Ancre dont on a garni les becs de bois afin qu'ils ne creusent pas le fond.

Yeux bridés se dit à propos d'une Personne ou d'une Race qui a l'ouverture des paupières étroite, comme les Chinois, les Japonais, etc.

brider

Brider un cheval, Fraenare, Infraenare equos, B. ex Liuio.

Se laisser brider, Fraenum mordere.

Qui n'est point bridé, Infraenatus.

brider


BRIDER, v. a. Au propre, mettre la bride à un cheval. = Au figuré (st. fam. et prov.) Brider le nez à quelqu'un; lui jeter quelque chôse au visage. — Chacun bridera sa bête, se conduira à sa fantaisie; — La bécasse est bridée; il a doné dans le paneau. — Oison bridé; homme qui n'a pas vu le monde. Juge bridé; Juge ignorant. — Voy. ÂNE et QUEûE.
   BRIDER, peut être employé dans le style noble et relevé, mais avec précaution. En voici un exemple dans Boileau:
   La raison trop farouche, au milieu des plaisirs,
   D'un remors importun vient brider nos desirs,

Synonymes et Contraires
Traductions

brider

חישק (פיעל), חסם (פ'), ריסן (פיעל), חָסַם, רִסֵּןclamp, curb, restrainimbrigliare (bʀide)
verbe transitif
1. mettre la bride à un cheval brider un cheval pour le diriger
2. figuré empêcher de s'exprimer brider son imagination

brider

[bʀide] vt
(= réprimer) → to keep in check
[+ cheval] → to bridle
(CUISINE) [+ volaille] → to truss