briller

(Mot repris de brillai)

briller

v.i. [ it. brillare, du lat. beryllus, béryl ]
1. Émettre ou réfléchir une vive lumière ; être lumineux : Les étoiles brillent dans le ciel scintiller reluire chatoyer, miroiter
2. Manifester, exprimer avec beaucoup d'intensité : Ses yeux brillaient de joie pétiller, rayonner
3. Se faire remarquer par une qualité particulière : Ce peintre brille par son audace. Une comédienne qui brille dans l'interprétation d'une pièce exceller
Briller par son absence,
se dit d'une personne ou d'une chose dont l'absence ne peut passer inaperçue.

briller


Participe passé: brillé
Gérondif: brillant

Indicatif présent
je brille
tu brilles
il/elle brille
nous brillons
vous brillez
ils/elles brillent
Passé simple
je brillai
tu brillas
il/elle brilla
nous brillâmes
vous brillâtes
ils/elles brillèrent
Imparfait
je brillais
tu brillais
il/elle brillait
nous brillions
vous brilliez
ils/elles brillaient
Futur
je brillerai
tu brilleras
il/elle brillera
nous brillerons
vous brillerez
ils/elles brilleront
Conditionnel présent
je brillerais
tu brillerais
il/elle brillerait
nous brillerions
vous brilleriez
ils/elles brilleraient
Subjonctif imparfait
je brillasse
tu brillasses
il/elle brillât
nous brillassions
vous brillassiez
ils/elles brillassent
Subjonctif présent
je brille
tu brilles
il/elle brille
nous brillions
vous brilliez
ils/elles brillent
Impératif
brille (tu)
brillons (nous)
brillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais brillé
tu avais brillé
il/elle avait brillé
nous avions brillé
vous aviez brillé
ils/elles avaient brillé
Futur antérieur
j'aurai brillé
tu auras brillé
il/elle aura brillé
nous aurons brillé
vous aurez brillé
ils/elles auront brillé
Passé composé
j'ai brillé
tu as brillé
il/elle a brillé
nous avons brillé
vous avez brillé
ils/elles ont brillé
Conditionnel passé
j'aurais brillé
tu aurais brillé
il/elle aurait brillé
nous aurions brillé
vous auriez brillé
ils/elles auraient brillé
Passé antérieur
j'eus brillé
tu eus brillé
il/elle eut brillé
nous eûmes brillé
vous eûtes brillé
ils/elles eurent brillé
Subjonctif passé
j'aie brillé
tu aies brillé
il/elle ait brillé
nous ayons brillé
vous ayez brillé
ils/elles aient brillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse brillé
tu eusses brillé
il/elle eût brillé
nous eussions brillé
vous eussiez brillé
ils/elles eussent brillé

BRILLER1

(bri-llé, ll mouillées, et non bri-yé) v. n.
Être lumineux ou poli. La lune brille d'une lumière empruntée. Briller de l'éclat de l'or.
L'or et les diamants brillent sur ses habits [VOLT., Scythes, I, 1]
On se menace, on court, l'air gémit, le fer brille [RAC., Iphig. V, 5]
Levant au ciel ses yeux mouillés de larmes Qui brillaient au travers des flambeaux et des armes [ID., Brit. II, 2]
Fig. Le feu brille dans ses yeux.
Et d'un œil où brillaient sa joie et son espoir [RAC., Androm. V, 2]
N'aurai-je vu briller cette noble chaleur... ? [ID., Iphigénie, I, 2]
Faire briller, montrer.
Fais briller la couronne à ses yeux [RAC., Phèd. III, 1]
Attirer les regards par l'éclat des couleurs, la beauté, la pompe. On admire ce qui brille.
La gloire est plus solide après la calomnie, Et brille d'autant mieux qu'elle s'en vit ternie [CORN., Nicom. IV, 1]
Par les hautes vertus et les illustres marques Qui font briller en lui le sang de vos monarques [ID., Nic. II, 3]
Tout ce qui brille moins remplit mal son attente [ID., Hor. V, 2]
L'âme du jeune Crasse et celle de Pompée, Le sang des Scipions protecteur de nos dieux Parlent par votre bouche et brillent dans vos yeux [ID., Pomp. III, 4]
Faut-il qu'à vos yeux seuls un nuage odieux Dérobe sa vertu qui brille à tous les yeux ? [RAC., Phèd. V, 3]
Le sang de nos aïeux qui brille dans Junie [ID., Brit. I, 2]
Alors qu'une œuvre brille et d'art et de science [RÉGNIER, Sat. IX]
Il y a vingt ans que vous brillez en Provence [SÉV., 508]
Elle est partie de chez Bayard après y avoir brillé [ID., 281]
Il trouva le moyen de briller par mille petits récits [HAMILT., Gramm. 4]
Pour le voir briller à la cour de France [ID., ib.]
C'était de mon temps Que brillait madame Grégoire [BÉRANG., Mme Grégoire.]
Briller par son absence, se dit d'une personne assez considérable ou d'une chose assez importante pour que l'absence en soit remarquée.
Exceller, avoir la prééminence.
Elle brilla dans toutes ses réponses [SÉV., 419]
Pour en venir à bout il faudra batailler. - Tant mieux, c'est où je brille, et j'aime à ferrailler [REGNARD, Folies amour. I, 6]
Tel brille au second rang qui s'éclipse au premier [VOLT., Henr. I]
Je te promets que ces petits talents, dont on ne fait aucun cas chez nous, servent bien ici ceux qui sont assez heureux pour les avoir, et qu'un homme de bon sens ne brille guère devant eux [MONTESQ., Lett. pers. 82]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sur tous autres brilloient d'ardeur de combatre les jeunes gentilz hommes et chevaliers romains [AMYOT, César, 55]
    Il lui sauta au col, et, s'en estant assuré par le moyen d'un poignard qu'il fit briller à ses yeux, il se rendit maistre de la dite porte [D'AUB., Vie, CLIV]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. brillar ; portug. brilhar ; ital. brillare. L'italien ne disant pas brigliare, le radical doit avoir ll ; par conséquent l'étymologie, donnée depuis longtemps, de berillus, sorte de pierre brillante, est bonne (voy. BERYL). L'historique ne va pas plus haut que le XVIe siècle. Ce mot, si ancien dans les autres langues romanes, serait-il venu par emprunt dans le français ? ou plutôt ne faut-il pas penser qu'il gît dans quelque texte ignoré ou qu'il était vivant dans la langue populaire ? Et en effet on trouve, dans un texte du XIVe siècle : Deux brilleus mengenz à court, DU CANGE, brilleus. Brilleus, de briller, homme de service qui éclaire. On trouve aussi le substantif bril dans le XVe siècle :
    Que diriez-vous du froit mois de janvier, S'il se vouloit marier à avril, Qui fait les fleurs et printemps verdoier, Arbres et prez et chanter soubz le bril [sous l'éclat de beau temps] Le très plaisant rossignol [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 227, col. 3, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]
    Bril, éclat, est aussi dans Oudin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. BRILLER. - REM. Briller dans la conversation, très reçu aujourd'hui, était nouveau dans le courant du XVIIe siècle.
    Voici encore d'autres façons de parler assez nouvelles, briller dans la conversation : Il y a des gens qui ont beaucoup d'esprit et qui ne brillent point dans la conversation [BOUHOURS, Éntret. d'Ariste et d'Eugène, II]

BRILLER2

(bri-llé ll mouillées, et non bri-yé) v. n.Terme de chasse.
Bien quêter, en parlant d'un chien.
... laisse ses chiens briller parmi les terres [BRÉBEUF, Phars. IV]
Chasser aux flambeaux.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    .... L'escondit [l'homme éconduit] rueve [demande] où aler briller [, Anc. poés. dans LACURNE STE PALAYE]
  • XIVe s.
    À prendre les mauvis à briller a très bon deduit, et se faict en vendanges.... adonques doit on faire emmy la vigne une grant loge de feuilles, où il puisse tenir trois compaignons ou quatre, et a chacun un brillet qu'il boute parmy la loge et son pertuis par où ilz les boutent ; et doit avoir ung huant ou une chuette sur une longue verge qui vient dedens la loge et le doit on aucune fois faire remuer [, Modus, f° CXXXI]
    Et quant les autres vignes sont vendengiées, et il en demoure une qui n'est mie vendengiée, là il fait bon briller [, ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancien français brail, piége à prendre les oiseaux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BRILLER en termes de chasse. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    Les brillants epaigneuls se mettent en campagne, Qui de çà, qui de là, et en bien peu de temps Deffont, sans s'arrester, les environs des champs [GAUCHET, Plaisir des champs, p. 242]

briller

BRILLER. v. intr. Émettre une lumière vive. Le soleil brille. Les étoiles brillent. Il y a des diamants qui brillent plus les uns que les autres. On voyait briller au soleil les casques et les cuirasses. Ses yeux brillent d'un vif éclat. Je vis une larme briller dans ses yeux.

Fig., Faire briller la vérité aux yeux de quelqu'un, La lui montrer, la lui faire connaître de façon qu'il ne puisse s'y tromper.

Fig., La joie, le contentement brille dans ses regards, Ses regards expriment toute sa joie, tout le contentement qu'il éprouve.

Fig., La santé, la jeunesse brille sur son visage, On voit, à son visage, qu'il est jeune, qu'il est en bonne santé.

Prov. et fig., Tout ce qui brille n'est pas or, Les apparences les plus belles sont souvent trompeuses.

Il se dit figurément dans le sens physique et signifie Attirer et fixer agréablement l'attention. Des fleurs qui brillent dans un parterre. Sa gloire brille dans tout l'univers. La valeur, la libéralité sont les vertus qui brillaient dans ce prince. Le mérite qui brillait en lui. Ce peintre a brillé, n'a pas brillé au dernier salon. Son esprit brille partout. C'est un homme qui brille dans toutes les sociétés où il se trouve. Il brille par sa conversation.

Quand il se dit des Personnes, il signifie aussi Exceller. Cet acteur brille dans les rôles passionnés. C'est dans la réplique que cet avocat brille. Cette danseuse ne brille que dans le genre noble. Briller dans un concours.

En termes de Chasse, il se dit spécialement d'un Chien qui quête bien le gibier. Cet épagneul brille dans une plaine.

briller

Briller, ou Breller, C'est chasser aux oiseaux de nuict au feu.

¶ Briller aussi est reluire et jetter des esclats et rayons de lumiere comme fait un bon diamant, ou au soleil un acier bien poli, Radiare, Pourroit estre qu'il vient de Vibrare.

briller


BRILLER, v. n. [Mouillez les ll, 2e é fer.] Au propre, reluire, jeter une lumière étincelante; avoir de l'éclat. Le Soleil brille, les Étoiles brillent. — Il régit quelquefois la prép. de: "Ses yeux brillent d'un vif éclat. = Au figuré, il se dit de la gloire, de la vertu, des belles qualités, des productions de l'esprit. Sa gloire brille dans tout l'univers; la vertu brille dans l'adversité; c'est l'endroit de sa pièce qui brille le plus. — il se dit même des persones. "Il brille partout où il paraît.
   BRILLER se dit aussi d'un chien de chasse. qui quête et qui bat beaucoup de pays.

Synonymes et Contraires

briller

verbe briller
1.  Émettre une vive lumière.
2.  Manifester avec intensité.
3.  Se distinguer par telle qualité.
Traductions

briller

blinken, glänzen, scheinen, schimmern, strahlen, brillieren, leuchtenshine, sparkle, glow, sheen, glitterschijnen, schitteren, glanzen, blinken, glimmen, uitblinken, zich onderscheiden, gloeien, stralen, lichtenבהק (פ'), הבהיק (הפעיל), הבזיק (הפעיל), הבליח (הפעיל), הזריח (הפעיל), הצטיין (התפעל), התנוצץ (התפעל), התנצנץ (התפעל), זרח (פ'), נגה (פ'), נהר (פ'), נצץ (פ'), צהב (פ'), קרן (פ'), הִצְטַיֵּן, נָגַהּ, נָהַר, הִתְנוֹצֵץ, נָצַץ, בָּהַק, קָרַן, הִבְהִיק, הִבְזִיק, הִבְלִיחַbrillar, resplendirskinnebrilibrillar, lucir, relucirloistaa, kiiltääcsillog, villogbrillare, risplendere, splendere, balenare, luccicare, rilucerebłyszczeć, zaświecićbrilhar, fulgir, luzirблестеть, блистать, светитьγυαλίζω, λάμπωيَلْمَعُzářitsvijetliti光る빛나다skinneskinaทำให้ส่องแสงparlamakchiếu sáng闪亮блясък (bʀije)
verbe intransitif
produire une lumière vive

briller

[bʀije] vi
[yeux, cheveux] → to shine
[personne] → to shine
briller en société → to shine in society