brillant, ante

BRILLANT, ANTE

(bri-llan, llan-t', ll mouillées, et non bri-yan) adj.
Qui brille. Tout brillant d'or. Couleur brillante. Rendre les outils brillants. Son plumage est alors plus brillant.
Quelle Jérusalem nouvelle Sort du fond des déserts, brillante de clartés ? [RAC., Athal. III, 7]
Deux crocodiles se disputent au printemps une femelle brillante [CHATEAUBR., Natch. III, 166]
Fig. Frappant, remarquable. Brillant de gloire. Gloire brillante. D'une origine très brillante. Tomber d'une position brillante. Brillant fait d'armes. Au moment le plus brillant de sa vie. Un génie brillant.
Il n'y a jamais eu une fortune si longue et si brillante que celle du roi Louis XIV [BOUHOURS, Nouv. remarq.]
On a fait à la mère des propositions brillantes [ID., ib.]
C'est un parti sage à la guerre que de se tenir quelquefois sur la défensive ; mais ce n'est pas le plus brillant [ID., ib.]
Ses qualités n'étoient pas si brillantes que celles du roi [ID., ib.]
La fin de ce discours démentit cruellement les brillantes espérances que le commencement m'avait données [J. J. ROUSS., Confess. III]
Brillant éloge [CORN., Sertor. II, 2]
Jusqu'à cette faveur Dont je n'accepte point le brillant déshonneur [M. J. CHÉN., Tibère, IV, 3]
Est-ce là cette humeur inflexible et sauvage Qui fuyait de la cour le brillant esclavage ? [DELAV., Vêpr. sicil. I, 2]
En parlant des personnes, qui attire l'attention, l'admiration par des qualités brillantes. C'est un homme brillant. Un brillant orateur. Un officier brillant. Somptueux, magnifique. Des bals brillants. Une brillante fête. Une suite brillante. Un brillant état-major.
Qui a de l'éclat, en parlant du style et des choses littéraires. Rendre le style brillant. Élocution brillante. Expressions brillantes. Les passages qui vous ont paru les plus brillants. Vif, éclatant à l'oreille, en même temps qu'agréable. Des sons brillants. Un jeu brillant, en parlant d'un musicien.
Florissant. Santé brillante. Brillant de santé.
Des chanoines vermeils et brillants de santé [BOILEAU, Lutr. I]
S. m. Qualité de ce qui brille. Donner du brillant à l'acier. Le brillant d'une pierre précieuse.
Sur la broderie Éclatait le brillant de mainte pierrerie [RÉGNIER, Épît. I]
Pour donner aux instruments un brillant qui en émousse la force [MASS., Car. Parol.]
Fig.
La gloire dans les armes n'est tout au plus que la moitié du brillant qui distingue les héros [HAMILT., Gramm. 4]
Son frère aîné n'avait pas tant de brillant [ID., ib. 6]
Et que l'heureux brillant de mes jeunes rivaux N'ôte point leur vieux lustre à mes premiers travaux [CORN., au Roi, sur Cinna, Pompée.]
Ne vous enflez donc point d'une si grande gloire Pour les petits brillants d'une faible victoire [MOL., Mis. III, 5]
Aux brillants d'une telle victoire [ID., la Princ. I, 1]
Comme par son esprit et ses autres brillants Il rompt l'ordre commun et devance le temps [ID., Mélic. I, 4]
Les alliances de belles-filles de ministres [Louvois, Colbert] les soutenaient dans ce brillant nouveau [SAINT-SIMON, 44, 5]
Brillant se dit des œuvres des lettres et des arts. Il y a du brillant dans ce poëme. Ce musicien a du brillant dans son jeu.
Taille du diamant qui lui fait une face plane supérieure entourée de facettes, et une culasse composée de facettes allongées. Tailler en brillant. Diamant taillé de cette façon. Brillant d'une très belle eau.
J'eus besoin d'argent il y a quinze mois, j'avais un brillant de cinq cents louis ; on m'adressa à M. Turcaret [LE SAGE, Turcaret, III, 5]
Pierre montée en brillant, à la manière des brillants, pierre montée à jour. Par extension.
[Il] sema de brillants les voûtes azurées [ROTR., St Gen. III, 2]
Mais voyant de ses yeux tous les brillants baisser [MOL., Tart. I, 1]
Faux brillants, diamants faux. Fig.
La plus belle couronne N'a que de faux brillants dont l'éclat l'environne [CORN., Hér. I, 1]
En vain l'ambition .... D'un faux brillant d'honneur pare son noir ouvrage [ID., Sertor. I, 1]
Et toutes les vertus dont s'éblouit la terre Ne sont que faux brillants.... [BOILEAU, Sat. X]
En parlant du style, faux brillants, pensées qui ont de l'éclat, mais un éclat trompeur, et s'évanouissant devant la moindre lumière.
.... Jamais dans mes discours Je n'ai d'un faux brillant emprunté le secours [BOILEAU, Sat. XI]
La carte principale au jeu de la ferme (le six de cœur).