brin d'estoc

BRIN D'ESTOC

(brin-dè-stok) s. m.
Long bâton ferré des deux bouts. Vieux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ceux de Harlem trouverent encores moien de recevoir quelques rafraichissements par des soldats vestus en païsans, qui se savoient aider des brins d'estoc ; mais on les empescha par gens de mesme condition [D'AUB., Hist. II, 96]

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Springstock, bâton qui sert à sauter, de springen, sauter, et Stock, bâton (voy. ESTOC). Dans le mot français, il y a eu assimilation de spring à brin.