brioche

brioche

n.f. [ du normand brier, broyer ]
1. Pâtisserie légère, à base de farine, de levure, de beurre et d'œufs, le plus souvent en forme de boule surmontée d'une boule plus petite.
2. Fam. Ventre rebondi : Avoir de la brioche.

BRIOCHE

(bri-o-ch') s. f.
Sorte de pâtisserie qui se fait avec de la farine, du beurre et des œufs.
Populairement, bévue, gaucherie. Quelle brioche ! Faire des brioches, faire des fautes, des sottises. On dit, dans le même sens, faire une boulette.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Brioche [NICOD, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Cotgrave donne à brioche le sens d'instrument qui sert à broyer le chanvre.
    La meilleur griotte se fait avec de l'orge frais et nouveau que l'on rostit moyennement, puis on le fait moudre ; vulgairement on l'appelle brioche, " [, Épithètes de M. de la Porte]
    Ce texte, rapproché du sens que Cotgrave donne, montre que brioche signifie ce qui est moulu, broyé, et tient à broyer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BRIOCHE. Ajoutez : - REM. Les musiciens de l'Opéra imposèrent une amende pour chaque faute commise ; le produit de ces amendes fut employé à acheter une énorme brioche mangée en commun ; d'où le sens de faute, de sottise attaché à brioche.

brioche

BRIOCHE. n. f. Sorte de pâtisserie formée de deux boules dont la plus petite surmonte la plus grande. Commander des brioches à un pâtissier. Faute de pain, on mange de la brioche.

Il signifie, figurément et familièrement, Gaucherie, bévue. Quelle brioche! Faire des brioches.

brioche

Brioche.

brioche


BRIOCHE, s. f. Sorte de gâteau. [Bri-oche.]

Synonymes et Contraires

brioche

nom féminin brioche
Familier. Ventre rebondi.
ventre -familier: bedaine, bedon, panse -populaire: bide, bidon.
Traductions

brioche

bun, briocheגלוסקה (נ)buikje, zoet luxebroodjeNapfkuchenbriocheбриошьciambella, pandorobriochebriocheBriocheBrioche (bʀijɔʃ)
nom féminin
gâteau léger

brioche

[bʀijɔʃ] nf
(= pâtisserie) → brioche sweet bun
(= ventre) → paunch
prendre de la brioche → to develop a paunch