broyer

(Mot repris de broyez)

broyer

[ brwaje] v.t. [ germ. brekan, briser ]
1. Réduire en miettes, par choc ou par pression : Broyer du café en grains moudre, piler
2. Écraser par accident : La machine lui a broyé plusieurs doigts.
3. Fig. Briser par des difficultés, des souffrances : Travailleurs broyés par la mondialisation anéantir
Broyer du noir,
être déprimé, avoir des idées tristes, moroses.

broyer


Participe passé: broyé
Gérondif: broyant

Indicatif présent
je broie
tu broies
il/elle broie
nous broyons
vous broyez
ils/elles broient
Passé simple
je broyai
tu broyas
il/elle broya
nous broyâmes
vous broyâtes
ils/elles broyèrent
Imparfait
je broyais
tu broyais
il/elle broyait
nous broyions
vous broyiez
ils/elles broyaient
Futur
je broierai
tu broieras
il/elle broiera
nous broierons
vous broierez
ils/elles broieront
Conditionnel présent
je broierais
tu broierais
il/elle broierait
nous broierions
vous broieriez
ils/elles broieraient
Subjonctif imparfait
je broyasse
tu broyasses
il/elle broyât
nous broyassions
vous broyassiez
ils/elles broyassent
Subjonctif présent
je broie
tu broies
il/elle broie
nous broyions
vous broyiez
ils/elles broient
Impératif
broie (tu)
broyons (nous)
broyez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais broyé
tu avais broyé
il/elle avait broyé
nous avions broyé
vous aviez broyé
ils/elles avaient broyé
Futur antérieur
j'aurai broyé
tu auras broyé
il/elle aura broyé
nous aurons broyé
vous aurez broyé
ils/elles auront broyé
Passé composé
j'ai broyé
tu as broyé
il/elle a broyé
nous avons broyé
vous avez broyé
ils/elles ont broyé
Conditionnel passé
j'aurais broyé
tu aurais broyé
il/elle aurait broyé
nous aurions broyé
vous auriez broyé
ils/elles auraient broyé
Passé antérieur
j'eus broyé
tu eus broyé
il/elle eut broyé
nous eûmes broyé
vous eûtes broyé
ils/elles eurent broyé
Subjonctif passé
j'aie broyé
tu aies broyé
il/elle ait broyé
nous ayons broyé
vous ayez broyé
ils/elles aient broyé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse broyé
tu eusses broyé
il/elle eût broyé
nous eussions broyé
vous eussiez broyé
ils/elles eussent broyé

BROYER

(bro-ié ; plusieurs disent broi-ié) , je broie, tu broies, il broie, nous broyons, vous broyez, ils broient ; je broyais, nous broyions, vous broyiez ; je broierai ; je broierais ; que je broie, que nous broyions ; que je broyasse ; broyant v. a.
Réduire par l'écrasement en très menues parcelles. Broyer une drogue dans un mortier. Les dents molaires broient les aliments. La lithotritie est une opération par laquelle on broie la pierre dans la vessie.
Seigneur, je broie la ciguë [BERN. DE S.-P., Mort de Socr.]
Dieu ! quelle masse au loin semble, en sa marche immense, Broyer la terre sous son poids [V. HUGO, Odes, I, 6]
Broyer des couleurs, broyer des substances colorantes pour la peinture.
Croyez-vous qu'un grand peintre passe son temps à broyer des couleurs et à préparer ses pinceaux ? [FÉN., Tél. XXII]
L'autre broie en riant le vermillon des moines [BOILEAU, Lutr. II]
Quelle main sur la terre en broie la couleur ? [RÉGNIER, Sat. IX]
Fig. et familièrement. Broyer du noir, s'abandonner à de tristes et sombres pensées.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Broiés les nois avoec sel et avoec oignons, et en faistes emplaistre [ALEBRANT, f° 55]
    Atant cueilli en la gaudine Jehans d'une erbe la rachine ; Si l'a au pomel de s'espée Broiie et d'auwe destrempée [, Bl. et Jeh. 3516]
  • XVIe s.
    La teste desdits os a fait autre lieu ou cavité tenant la place desdits os, laquelle est broyée et calleuse [PARÉ, XIV, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, brayer, bréyer ; angl. to bray, écraser. Origine ultérieure inconnue ; en l'absence de tout renseignement on peut conjecturer une dérivation de l'ancien français brai, boue : réduire en boue, broyer ; ou un rapprochement avec le provençal bregar, frotter, comme fricare a donné frayer ou froyer ; ou avec le Goth. brikan, rompre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BROYER. - ÉTYM. Ajoutez : L'origine de broyer ayant été laissée indécise, nous citons l'opinion de M. J. Storm, Romania, avr. 1876, p. 171. Il n'hésite pas à dériver broyer de l'all. brechen (Hanf brechen, broyer le chanvre), bas-all. breken, angl. to break, goth. brikan. Il en rapproche le provenç. briga, miette, es-brigá, émietter, briser, où l'i est conservé. Ajoutons que le patois du Berry dit breyer, et que l'anglais to bray, broyer, est rattaché à l'anglo-sax. brakan.

broyer

BROYER. (Je broie; nous broyons.) v. tr. Réduire en parcelles, en poudre ou en pâte. Broyer du poivre. Broyer menu. Les dents servent à broyer les aliments. Broyer la pierre.

Broyer des couleurs, Pulvériser des substances colorantes, en même temps qu'on les mêle avec de l'eau ou avec de l'huile.

Fig. et fam., Broyer du noir, Se livrer à des pensées sombres, mélancoliques.

broyer

Broyer, Casser et broyer bien menu, Terere, Conterere, Obterere, Subterere, Tundere, Contundere.

Broyer parmy, Interere.

Fort broyer et menuiser, Disterere.

Broyé, Tritus, Contritus, Tusus.

Milet broyé, Detritum milium.

Choses broyées parmy d'autres, Intrita, intritae.

Synonymes et Contraires

broyer

verbe broyer
1.  Réduire en poudre.
2.  Réduire à néant.
Traductions

broyer

kleinstoßen, zermalmen, zerstampfen, zerstoßencrush, pound, mash, pulverize, crunch, grindfijnstampen, stampen, braken [vlas, fijnmalen, fijnwrijven [verf], hennep], verbrijzelen, vermalenגרס (פ'), גרר (פ'), טחן (פ'), כתש (פ'), מעך (פ'), טָחַן, מָעַךְ, כָּתַשׁ, גָּרַרdrtit, rozdrtit, rozetřít, třítpistimachacar, trituarsurvoapestare, schiacciare, stritolarebritar, calcar, pisar, socarмельчить粉碎 (bʀwaje)
verbe transitif
écraser

broyer

[bʀwaje] vt
(= concasser, piler) → to crush
(autre locution) broyer du noir → to be down in the dumps