brunisseur, euse

BRUNISSEUR, EUSE

(bru-ni-seur, seû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui brunit les ouvrages d'or et d'argent.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    L'espée estoit plus clere et plus luysante que s'elle venoit des mains du brunisseur [, Perceforest, t. VI, f° 51, recto, col. 2, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Brunir.