brunoyer

BRUNOYER

(bru-no-ié) v. n.
Avoir une teinte brunâtre, tirer sur le brun.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    L'espée trait [il tire], dont li aciers burnoie [AUDEFR. LE BASTARD, Romancero, p. 30]
  • XVIe s.
    Il y avoit un pauvre chaudronnier qui cherchoit logis ; mais pour ce qu'il bruneoit, il ne pouvoit voir de chemin, joint qu'il avoit negé [, Moyen de parvenir, p. 389, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Brun. Ce verbe est fait comme verdoyer.