buronier

BURONIER

(bu-ro-nié) s. m.
Se dit, en Auvergne, du berger qui habite un buron [, les Primes d'honneur, Paris, 1870, p. 533]
C'est à cette heure [le matin] que les buroniers et les bergers s'appellent et se saluent de montagne en montagne [en Auvergne] [HEUZÉ, la France agric. p. 17]