cédille

cédille

n.f. [ esp. cedilla, petit c ]
Signe graphique qui se place, en français, sous la lettre c devant a, o, u pour lui donner le son « s » : Le c de « français », de « glaçon » et de « gerçure » prend une cédille.

CÉDILLE

(sé-di-ll', ll mouillées, et non pas cé-diye) s. f.
Signe en forme de c retourné qu'on met sous le c suivi d'a, o, u, afin qu'il soit prononcé comme s : çà et là, glaçon, reçu.

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. cedilla ; ital. zediglia ; diminutif de zêta, nom du z en grec ; la cédille a été ainsi nommée, parce que, d'ordinaire, pour donner au c le son de l's, on écrivait cz : leczon pour leçon.

cédille

CÉDILLE. (ILLE se prononce IYE.) n. f. Petite marque en forme de c tourné de droite à gauche qu'on met sous la lettre C, quand elle précède un A, un O ou un U, pour indiquer qu'elle doit être prononcée comme un S. Garçon. Venez çà. Avez-vous reçu?

cédille


CÉDILLE, s. f. [1re é fer. Mouillez les ll.] Petite marque en forme de c renversé, qu'on met au-dessous du c devant les voyèles a, o et u, quand le c doit y avoir, non le son du k, mais celui de l's; ça, ço, çu; pron. sa, so, su: il éfaça, façon, reçu.
   Autrefois on mettait un e au lieu de la cédille; éfacea, éfaceons, receu, etc.

Traductions

cédille

cedilleCedillecedillasubhokocedillacedillacedilhacediglia (sedij)
nom féminin
petit signe sous le "c" lorsqu'il est suivide "a", "o" ou "u" un c cédille (ç)

cédille

[sedij] nfcedilla