céruse

céruse

n.f.
Colorant blanc à base de plomb que l'on employait pour la peinture : La céruse est toxique et son usage est aujourd'hui interdit.

CÉRUSE

(sé-ru-z') s. f.
Carbonate de plomb, de couleur blanche. Blanc de céruse.
Leur visage reluit de céruse et de peautre [RÉGNIER, Sat. IX]
La coquette tendit ses lacs tous les matins, Et mettant la céruse et le plâtre en usage, Composa de sa main les fleurs de son visage [BOILEAU, Épît. IX]
Céruse native, nom donné par quelques minéralogistes au plomb blanc terreux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La maniere de faire le sel de ceruse [acétate de plomb], c'est qu'il faut prendre de la ceruse bien pulverisée, et la mettre avec vinaigre distillé [PARÉ, XXV, 44]
    Poudre de ceruse de Venise lavée en eau rose [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. ceruza ; espagn. cerusa ; ital. cerussa ; du latin cerussa, céruse.

céruse

CÉRUSE. n. f. Sous-carbonate de plomb dont la couleur est blanche. La céruse est insoluble dans l'eau. Blanc de céruse.

ceruse

Ceruse, Est une drogue que nous appelons communéement Blancs de plomb, ou blanc d'Espagne, Cerussa.

cerûse


CERûSE, s. f. [1re é fer. 2e lon. Cé-rûze.] Couleur blanche, en laquelle la vapeur du vinaigre~ a changé le plomb. Acad. Blanc de plomb, très-fin, qui est une préparation de plomb et de vinaigre. Trév. — Suivant le Rich. Port. Faux brillant, au figuré: c'est un latinisme.