cévade

CÉVADE

(sé-va-d') s. f.
Avoine.
On abandonna 100 pièces d'artillerie, 150 milliers de poudre, 30 000 sacs de farine, 20 000 de cévade, 15 000 de pain [SAINT-SIMON, 160, 97]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. cebada, orge ; de cebar, donner à manger ; du latin cibare, de cibus, aliment.