côlon

côlon

n.m. [ gr. kôlon, intestin ]
Partie terminale de l'intestin, appelée aussi gros intestin.

côlon

(kolɔ̃)
nom masculin
anatomie partie de l'intestin une inflammation du côlon

CÔLON

(kô-lon) s. m.
Terme d'anatomie. Celui des gros intestins qui fait suite au caecum.
Est-ce la vessie ou le côlon qui vous tourmente ? [VOLT., Oreilles, III]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ces humeurs le plus souvent s'amassent au boyau nommé colon [PARÉ, Introd. VI]
    Partie transverse du colon [ID., I, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, membre du corps, et, en particulier, un des intestins.

colon

COLON. n. m. Celui qui fait partie d'une colonie, qui habite une colonie. Un riche colon. De nombreux colons.

Il s'emploie spécialement comme synonyme de MÉTAYER.

Il se disait aussi chez les Romains et au moyen âge de Tout occupant d'une terre.

colon

COLON. n. m. T. d'Anatomie. Portion du gros intestin qui suit le cæcum.

colon


COLON, s. m. COLONIE, s. f. [3e lon. au 2d.] Colon, se dit proprement de celui qui cultive une terre. On le dit plus particulièrement des habitans des Colonies: les Colons de l'Amérique; et par extension, de ceux qui cultivent des terres, dans quelque pays que ce soit: cette terre manque de Colons. Mais, dans ce dernier sens sur-tout, l' usage et l'emploi de ce mot sont très-bornés. On ne s'en sert point dans le discours familier.
   COLONIE, est, 1°. les persones de l'un et de l'aûtre sexe, qu'on envoie d'un pays, pour en habiter un aûtre. Envoyer établir une Colonie. = 2°. Les lieux où l'on envoie des habitans. "Marseille est une Colonie des Phocéens: nos Colonies d'Amérique.

Traductions

côlon

colon

côlon

colon

côlon

結腸

côlon

dvojtečka

côlon

kolon

côlon

콜론

côlon

kolon

côlon

[kolɔ̃] nm (MÉDECINE)colon