côtier, ière

CÔTIER, IÈRE

(kô-tié, tiê-r') adj.
Qui a rapport aux côtes, qui habite les côtes. Douane côtière. Population côtière. Navigation côtière, le cabotage. Chargements côtiers, chargements qui se transportent par le cabotage. Pilotes côtiers, pilotes qui connaissent parfaitement les côtes, les rades, les ports, les rivières, et qui entendent la manière d'y gouverner les vaisseaux. Le pilote côtier nous quitta après nous avoir mis hors des passes. Il s'emploie aussi substantivement dans ce sens : un côtier.
Terme de géographie. Fleuve côtier, fleuve qui longe un bassin. L'Orne est un fleuve côtier du bassin de la Seine.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Au quel poinct se rendra l'arbre, quand par le temperement des branches costieres [placées de côté], aura esté retenu de verser hors, resistant aux vents [O. DE SERRES, 639]
    [Dans une dispute] L'un va en orient, l'aultre en occident.... au bout d'une heure de tempeste, ils ne sçavent ce qu'ils cherchent ; l'un est bas, l'autre bault, l'autre costier [à côté] [MONT., IV, 40]

ÉTYMOLOGIE

  • Côte.