cacophonie

cacophonie

n.f. [ du gr. kakos, mauvais, et phônê, voix ]
1. Ensemble de sons, de bruits discordants, peu agréables à entendre : C'est la première répétition, quelle cacophonie ! tintamarre, vacarme ; harmonie
2. Ensemble de mots ou de syllabes peu harmonieux : La cacophonie d'un texte dissonance ; euphonie, mélodie

cacophonie

(kakofɔni)
nom féminin
harmonie mélange de bruits, de sons désagréables la cacophonie de l'orchestre pendant les répétitions

CACOPHONIE

(ka-ko-fo-nie) s. f.
Vice d'élocution qui consiste en un son désagréable, produit par la rencontre de deux lettres ou de deux syllabes, ou par la répétition trop fréquente des mêmes lettres ou des mêmes syllabes. En l'en entendant parler fait une cacophonie insupportable.
Et les moindres défauts de ce grossier génie Sont ou le pléonasme ou la cacophonie [MOL., F. sav. II, 7]
Terme de musique. Assemblage discordant de plusieurs sons ou de sons discordants. Jamais on n'entendit pareille cacophonie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Leurs concerts ne pleurent aucunement à Mathieu de Gournay, qui n'estoit pas fait à ces sortes de cacofonies [, Mém. de du Guesclin. 19]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec : mauvais et voix (voy. PHONIQUE).

cacophonie

CACOPHONIE. n. f. Rencontre de syllabes ou de mots qui dans le langage forment un son désagréable à l'oreille.

Il se dit aussi en parlant des Voix et des instruments qui chantent et qui jouent sans être d'accord. Jamais on n'entendit pareille cacophonie.

cacophonie


CACOPHONIE, s. f. [Kakofonîe, 4e lon. 5e e muet.] 1°. Il se dit des voix et des instrumens, qui joûent et qui chantent sans être d'acord. = 2°. En parlant des langues, c'est, ou la rencontre des lettres, ou des syllabes qui se choquent et s'entre-heurtent d'une manière désagréable; ou la répétition trop fréquente des mêmes lettres, et des mêmes syllabes, qui frapant l'oreille avec trop d'uniformité, la fatiguent et la tourmentent. Exemples:
   Phébus aime, et trompé par son oracle même,
   Il espère être aimé de la Nymphe qu'il aime.
       St. Ange.
Quelle cacophonie ne forment pas, aime, même, aimé, aime, dans ces deux vers. Ann. Litt.
   Homme, quand de la mort les leçons t'environent,
   Quand tes plus chers amis tous les jours t'abandonent,
   Sur ce globe changeant prétends-tu t'arter?
   Demain, comme une tente, il faudra le quiter.
   Es-tu prêt? Tu gémis; et ton orgueil, etc.
   Arrête, arrête enfin ta plainte illégitime.
   La mort, quand tu naquis, te marqua pour victime;
   Tu conois ton destin, etc.
       Poème sur la Nâture et sur l'Homme.
Tant de fois la lettre t employée dans ce petit nombre de vers, tant de tu, de ton, de tes, de t'en, de ta, de tin, de tous, etc. si raprochés l' un de l'aûtre, forment une cacophonie désagréable.

Synonymes et Contraires

cacophonie

nom féminin cacophonie
Mots, sons peu harmonieux.
Traductions

cacophonie

קצ'קיאדה (נ), קקופוניה (נ), תצרום (ז)

cacophonie

kakophonie

cacophonie

cacophony

cacophonie

malbelsoneco, malbonsoneco

cacophonie

cacofonía

cacophonie

cacofonia

cacophonie

cacophony, cacófato

cacophonie

kakofonie

cacophonie

kakofoni

cacophonie

kakofoni

cacophonie

[kakɔfɔni] nfcacophony, din