cadeau


Recherches associées à cadeau: cadeaux

cadeau

n.m. [ prov. capdel, lettre capitale ornementale, du lat. caput, tête ]
1. Chose que l'on offre à qqn pour lui faire plaisir : Se cotiser pour offrir un cadeau à qqn présent, souvenir
2. (Employé en appos., avec ou sans trait d'union) Qui sert à présenter un cadeau : Du papier cadeau. Des paquets-cadeaux.
Ce n'est pas un cadeau,
Fam. c'est une chose déplaisante ; c'est une personne insupportable ou incompétente.
Ne pas faire de cadeau à qqn,
n'accepter aucune erreur de sa part ; ne pas le ménager.

CADEAU

(ka-dô) s. m.
Traits de plume dont les maîtres d'écriture ornaient leurs exemples. Grandes lettres placées en têtes des actes ou des chapitres dans les manuscrits en écriture cursive.
Anciennement, fête que l'on donnait principalement à des femmes, partie de plaisir.
Elles y ont reçu des cadeaux merveilleux de musique et de danse [MOL., Am. magn. I, 1]
Nous mènerions promener ces dames hors des portes, et leur donnerions un cadeau [ID., Préc. ridic. sc. 10]
Je l'ai fait consentir au cadeau que vous voulez lui donner [ID., B. gent. III, 6]
Des promenades du temps, Ou dîners qu'on donne aux champs, Il ne faut point qu'elle essaye : Selon les prudents cerveaux, Le mari dans ces cadeaux Est toujours celui qui paye [ID., Éc. des f. III, 2]
J'aime le jeu, les visites, les assemblées, les cadeaux et les promenades, en un mot toutes les choses de plaisir [ID., Mar. forcé, 4]
Dieu me garde de feu et d'eau, De mauvais vin dans un cadeau, D'avoir rencontres importunes, De liseur de vers sans répit, De maîtresse ayant trop d'esprit.... [LA FONT., Lettres, XX]
Aujourd'hui, présent que l'on fait à quelqu'un. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié. Il lui fit cadeau de livres. Un riche cadeau.
Quoi ! parce que des sots se piquent, quoique mal, Du pompeux appareil d'un cadeau nuptial, Il faut faire comme eux ! [MONTFLEURY, Femme juge, III, 2]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il le me velt torner en lonc cadel, Plumer me velt li reis com fait oisel [, Gérard de Ross. p. 326]
  • XVIe s.
    Combien que quelques uns ne sçachans discerner les anciens W en forme de cadeaux d'avec des BB [DES ACCORDS, Contes de Gaulard, p. 23, verso, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Catellus, petite chaîne, de catena, chaîne (voy. CHAÎNE), à cause de la forme enchaînée des traits de plume. Ménage nous apprend que faire des cadeaux s'est dit pour faire des choses spécieuses, mais inutiles, comparées métaphoriquement à ces traits de main des maîtres d'écriture. De là on passe sans peine à cadeau dans le sens de divertissement, fête et, finalement, présent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CADEAU. Ajoutez : - REM. Au XVIIe siècle, cadeau était si loin d'avoir pris le sens de petit présent, que, dans une même phrase, Molière oppose l'un à l'autre : Les visites fréquentes ont commencé ; les déclarations sont venues ensuite, qui, après elles, ont traîné les sérénades et les cadeaux, que les présents ont suivis, Bourg. gent. III, 18.

cadeau

CADEAU. n. m. Présent, objet que l'on donne à quelqu'un dans l'intention de lui être agréable. Il m'a fait cadeau d'une bague, d'une boîte. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié.

cadeau

Cadeau, m. acut. Est une grande lettre capitale, tirée par maistrise de l'art des Escrivains, ou maistres d'Escriture, à gros traits de plume. Et si toute l'Escriture est de tels cadeaux, on l'appelle Escriture cadelée. Litera maiuscula, crassiore linearum ductu depicta.

cadeau


CADEAU, s. m. [Kado; 2e dout. au sing. lon. au pl. Cadeaux.] 1°. Trait de plume grand et hardi que font les maîtres Écrivains pour orner leurs écritûres, etc. = 2°. Repas, fête que l'on done hors de chez soi, sur-tout à la campagne. Trév. Principalement à des Dames. Acad. — Il y a déja long-temps qu'on a dit dans Trévoux, qu'il vieillit en ce sens; et dans le Rich. qu'on dit d'ordinaire, fête. Ménage dit que, doner un cadeau, est une expression plutôt de la ville, que de la Cour: qu'on dit à la Cour, doner une fête; et que c'est ainsi qu'il faut parler pour bien parler. Depuis-lors, cadeau s'est mieux établi, mais il convient mieux aux petites fêtes, et le mot de fête, à celles qui sont plus splendides et~ plus magnifiques. L'Acad. met ce mot sans~ remarque, et n'avertit même pas qu'il n'est~ que du style fam.
   * Plusieurs étendent l'emploi de cadeau, et le font synon. de présent, don, etc. "Il m'a fait un joli cadeau; il m'a fait cadeau ou le cadeau d'une tabatière, d'une montre, etc. — Cet emploi de cadeau n'est pas du bel usage.
   On dit figurément et familièrement: Je m' en fais un grand cadeau, pour dire, je m'en promets un grand plaisir.

Synonymes et Contraires

cadeau

nom masculin cadeau
Ce qu'on offre à quelqu'un.
bienfait, don, gratification, largesses, libéralité, offrande, souvenir -littéraire: présent -vieux: gracieuseté.
Traductions

cadeau

Geschenk, Gabe, Angebinde, Spende, Vermächtnis, Präsent, Giftpresent, gift, donationcadeau, geschenk, donatie, gift, schenkingאשכר (ז), אתנן (ז), דורון (ז), זבד (ז), מנחה (נ), מתן (ז), מתנה (נ), מתת (נ), צ'ופר (ז), שי (ז), תשורה (נ), תשר (ז), מַתָּנָה, מַתָּת, מִנְחָה, שַׁיdonasie, geskenkregaldárek, dar, dárečekgavedonacoregalo, obsequio, presentelahjagjöfregalo, dono, presente, omaggioプレゼントdonumpresang, gavepodarunek, prezentpresente, brinde, dádiva, mimopresent, gåva, skänkarmağan, bağışδώρο, ρεγάλοподарокهَدِيَّةdar선물ของขวัญquà礼物подарък禮物 (kado)
nom masculin pluriel cadeaux
objet que l'offre à qqn faire un cadeau à qqn papier cadeau

cadeau

[cadeaux] (pl) [kado] nmpresent, gift
un cadeau d'anniversaire → a birthday present
un cadeau de Noël → a Christmas present
faire un cadeau à qn → to give sb a present
faire cadeau de qch à qn → to give sb sth as a present
offrir en cadeau → to give as a present
les cadeaux fiscaux → tax breaks
en cadeau → as a free gift