cadence

cadence

n.f. [ it. cadenza, du lat. cadere, tomber ]
1. Rythme régulier et mesuré d'une succession de sons, de mouvements, d'actions, créant souvent un effet de répétition : Les chevaux suivent la cadence de la musique mouvement, tempo
2. Rythme d'exécution d'une tâche : Les cadences d'une chaîne de montage. C'est difficile de travailler à cette cadence allure, vitesse
3. Rythme produit par l'arrangement des mots, la disposition des accents et des pauses, en prose et surtout en poésie ; harmonie : La cadence d'un alexandrin.
En cadence,
selon un rythme régulier : Les rameurs frappent l'eau en cadence.

CADENCE

(ka-dan-s') s. f.
Appui ou insistance de la voix sur les syllabes accentuées qui terminent les sections des phrases.
Accourez, troupe savante ; Des sons que ma lyre enfante Ces arbres sont réjouis ; Marquez-en bien la cadence [BOILEAU, Ode sur Namur.]
Dans la prose, dans les vers, la cadence n'est pas autre chose que le rhythme ou le nombre : seulement on y joint ordinairement l'idée d'une certaine douceur dans le style, d'un certain art dans l'arrangement des phrases ou dans le choix des mots que le rhythme proprement dit ne suppose pas du tout [JULLIEN, ]
Enfin Malherbe vint, et le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence [BOILEAU, Art p. I]
Le style des Cantiques, hardi, extraordinaire.... affranchi des liaisons ordinaires que recherche le discours uni, renfermé d'ailleurs dans des cadences nombreuses qui en augmentent la force, surprend l'oreille, saisit l'imagination, émeut le cœur [BOSSUET, Hist. II, 3]
Chute ou fin d'une phrase. Cadence harmonieuse.
Terme de musique. Terminaison d'une phrase musicale sur un repos.
Et marquer sur la lyre une cadence juste [BOILEAU, Épîtr. VIII]
Par extension, le trille, parce qu'on fait souvent un trille sur l'avant-dernière note d'un chant pour en annoncer la terminaison. Cadence perlée. Battre la cadence. En ce sens, trille a remplacé presque complétement cadence. Résolution d'un accord dissonant sur un accord parfait ou consonnant. Caractère de la musique qui donne un sentiment vif de la mesure. Le terme plus exact est rhythme.
Conformité des pas du danseur avec la mesure marquée par l'instrument. Danser en cadence. Frapper la terre en cadence.
Ajuster ses pas à la cadence d'un air [PASC., Div. 3]
Holà ! ne pressez pas tant la cadence [MOL., Préc. 13]
Cadence se dit aussi des mouvements qui ont une certaine régularité, comme ceux des forgerons, des rameurs, etc.
.... De lourds marteaux Qui tombent en cadence et domptent les métaux [DELILLE, Énéide, VIII]
Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence : On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux, Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence Tes flots harmonieux [LAMART., Médit. I, 13]
Nous baisâmes tout, et les hommes et les femmes ; la princesse me montrait le chemin, et je la suivais avec une cadence admirable [SÉV., 447]
La cadence du pas, mesure qui règle le pas militaire. Fig.
Il faut aller au jour la journée en ces diables de temps, et ne pas tant songer à la cadence [RETZ, IV, 232]
Cela vient fort mal en cadence avec la réponse de M. de Cambrai aux états d'oraison de M. de Meaux [SAINT-SIMON, 591, 243]
Monseigneur le duc de Bourgogne avait passé le Rhin, le maréchal de Vauban partit de Paris en cadence [au même instant] et le joignit peu après [ID., 122, 88]
La Vrillière envoie le chancelier chez le roi pour lui demander la charge en cadence de Mme de Maintenon [en même temps qu'elle] [ID., 77, 260]
Terme d'équitation. Mesure régulière que le cheval observe dans ses mouvements.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La cadence [concomitance] de tout cela fut que le roi de Navarre se meslant de sa liberté l'obtint, et par mesme moien la place [D'AUB., Hist. III, 40]
    Trainant une jambe à la cadence de la teste [ID., Faen. II, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. cadenza, de cadente, tombant, de cadere, tomber (voy. CHOIR).

cadence

CADENCE. n. f. Chute, terminaison d'une période, d'une phrase ou d'un membre de phrase.

En termes de Chorégraphie, il se dit de la Mesure qui règle le mouvement de celui qui danse. Danser en cadence. Perdre la cadence. Suivre la cadence. Marquer la cadence.

En termes d'Exercices militaires, La cadence du pas, Le mouvement réglé du pas.

En termes de Musique, il se dit des Divers mouvements qu'opère la basse ou partie grave de l'harmonie lorsqu'elle vient se reposer ou tomber à la fin d'une phrase. Cadence parfaite, demi-cadence, cadence interrompue ou rompue, etc.

Il s'est dit aussi, mais improprement, de Ce qu'on nomme trille, c'est-à-dire du battement de deux sons rapprochés. Cadence brillante. Cadence perlée.

Il se dit encore de l'Agrément qui résulte d'un vers ou d'une période dont les repos sont habilement ménagés. Ces vers ont de la cadence, ont une juste cadence. La cadence de cette période est belle.

cadence

La Cadence, et mesure des mots, Volubilitas verborum.

cadence


CADENCE, s. f. CADENCER, v. act. Quelques-uns écrivent comme on prononce, cadance, cadancer, ou cadanse, cadanser. Ces manières d'écrire sont vicieûses. — Cadence est, 1°. la mesure du son, qui règle le mouvement de celui qui danse: Danser, aler en cadence: marquer, suivre la cadence; sortir de cadence, perdre la cadence. = 2°. En parlant de la voix, et des instrumens: tremblement soutenu qui se fait ordinairement à la fin d'une mesure: Elle a une belle cadence; cadence brillante, cadence perlée. = 3°. En termes de Musique, terminaison harmonique d'une phrâse musicale. Cadence parfaite ou imparfaite. = 4°. Dans le discours, fin, ou chûte d'une période, ou d'un de ses membres, qui a une certaine harmonie, qui satisfait l'oreille. = 5°. En vers, agréable mesûre d'un vers nombreux, ou d'une période poétique harmonieûse. "Ces vers ont de la cadence. = * 6°. On dit dans Trév. que cadence, se dit figurément dans les chôses morales. On cite cet exemple: "Cet homme est si prudent, et fait toutes ses actions avec une si juste cadence, qu'on ne sauroit y trouver à redire. — Je doute que cette métaphôre plaise à tout le monde.
   CADENCER, n'a que le 4e et le 5e sens de cadence: cadencer ses périodes: les rendre nombreûses et agréables à l'oreille.

Synonymes et Contraires

cadence

nom féminin cadence
Rythme régulier.
Traductions

cadence

Kadenzcadans, maat, metrum [literatuur], ritme, tempo, cadensמפסע (ז), מפעם (ז), קצב (ז), קצביות (נ), מִפְעָם, קֶצֶב, קִצְבִּיּוּת, עבריתcadence, cadenza, rate, rhythm, timecadenza, kadencokandenssicadenza, frequenzakadencjakadens (kadɑ̃s)
nom féminin
vitesse à laquelle on fait qqch accélérer la cadence marcher en cadence

cadence

[kadɑ̃s]
nf
(= rythme) → rhythm
en cadence [frapper] → in time
[travail] → rate
forcer la cadence → to force the pace
(MUSIQUE) (= terminaison) → cadence; [morceau] → cadenza
(littéraire) [vers] → cadence cadences
nfpl (en usine)production rate sg
À bas les cadences infernales! → No to diabolical production rates!