cadran

(Mot repris de cadrans)

cadran

n.m. [ lat. quadrans, quart ]
1. Surface portant les divisions d'une grandeur (temps, pression, vitesse) et devant laquelle se déplace une aiguille qui indique la valeur de cette grandeur : Cadran d'une horloge, d'un baromètre.
2. Ancien dispositif manuel d'appel d'un téléphone : Composer un numéro sur le cadran.
Cadran solaire,
surface portant des divisions correspondant aux heures du jour et qui indique l'heure d'après la projection de l'ombre d'une tige plantée en son milieu et éclairée par le Soleil gnomon
Faire le tour du cadran,
Fam. dormir douze heures d'affilée.

CADRAN

(ka-dran) s. m.
Plan où les heures sont tracées. Cadran solaire. J'ai un cadran au milieu de mon jardin.
Comme les architectes et quelquefois les simples maçons savent faire des cadrans [FONTEN., Varignon.]
Les Arabes donnaient une attention particulière à la mesure du temps par des clepsydres, par d'immenses cadrans solaires et même par les vibrations du pendule [LA PLACE, Exp. V, 3]
Le cours du soleil se marque sur un cadran [BOSSUET, Connaiss. I, 3]
L'ombre seule marque en silence Sur le cadran rempli les pas muets du temps [LAMART., Harm. IV, 4]
Par extension et par abus (car le cadran est primitivement carré), le cadran d'une horloge, d'une montre, qui est rond, et qui a permis la locution le tour du cadran, locution impossible avec l'ancien et vrai cadran. Faire le tour du cadran, aller d'une certaine heure du soir à la même heure du matin. Je me suis couché à huit heures et j'ai fait le tour du cadran.
Un jeu effréné où la comtesse passait les nuits et faisait souvent le tour du cadran [SAINT-SIMON, 76, 242]
Fig. Faire le tour du cadran, passer par un cercle d'idées et revenir au point de départ.
La princesse palatine avait commencé par les idées cartésiennes ; de là elle avait passé à ne plus rien croire, et, ayant achevé le tour du cadran, elle avait remonté d'elle-même vers la religion, comme plusieurs esprits forts ou libertins de cette époque [CHATEAUB., dans le Dictionn. de DOCHEZ.]
Étau du lapidaire.
Maladie des arbres, ainsi dite à cause de la disposition des fentes qui se produisent. Sorte de mollusque gastéropode (trochus perspectivus).

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tu es le quadran et l'equerre De la divine vision [J. DE MEUNG, Tr. 1589]
  • XIVe s.
    Un cadran d'or, à un estuy de brodeure, à fleurs de lys et deux boutons de perles [DE LABORDE, Émaux, p. 181]
    Un petit cadran d'argent, rond, esmaillié, en un estuy de cuir bien ouvré d'ymages [ID., ib.]
    Maistre Robert, faiseur de cadrans à Paris [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Quand ils auroyent les cartes de toutes regions et le cadran de la mer [la boussole], le compas et les instruments astronomiques,... [PALISSY, 132]
    Le meilleur moyen pour passer seurement sans dommage, c'est de porter avec soi le quadran, qui est la prudence, et la carte, qui sont les beaux preceptes qui decouvrent le vray et le faux [LANOUE, 503]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. quadrant, quadran ; espagn. cuadrante ; ital. quadrante ; du latin quadrantem, quadrans, de quadrare (voy. CARRER) ; ainsi dit parce que les cadrans solaires tracés soit sur un plan horizontal, soit sur un plan vertical, sont toujours en forme de quadrilatère plus ou moins approchant du carré.

cadran

CADRAN. n. m. Surface sur laquelle sont tracés les chiffres des heures et où la marche du temps est indiquée soit par l'ombre d'un style, soit par une aiguille que meuvent des ressorts intérieurs. Le cadran d'une horloge, d'une pendule, d'une montre. Cadran d'or, d'argent, d'émail. Cadran solaire. Le cadran de l'église. Les heures de ce cadran ne sont pas bien marquées.

Il signifie absolument Cadran solaire. Allez voir au cadran l'heure qu'il est. J'ai un cadran au milieu de mon jardin.

Faire le tour du cadran, Revenir à son point de départ, et figurément Rester au lit douze heures de suite.

Par analogie, il désigne la Série des fentes rayonnant du centre à la circonférence du tronc d'un vieil arbre.

cadran


CADRAN, s. m. 1°. Horloge solaire. = 2°. La partie extérieure d'une horloge, d'une montre, sur laquelle sont marquées les heures.

Traductions

cadran

dial, sundial, faceחוגה (נ), חוּגָהwijzerplaat, (aflees)schaal, kiesschijf [telefoon]agordoplatoquadranteНабиране撥號 (kadʀɑ̃)
nom masculin
1. partie d'une montre, d'une horloge où sont indiquées les heures un cadran de montre lumineux
2. objet où l'ombre du soleil indique l'heure

cadran

[kadʀɑ̃] nmdial
cadran solaire nmsundial