cailloutage

CAILLOUTAGE

(ka-llou-ta-j', ll mouillées, et non ka-you-ta-j') s. m.
Ouvrage fait de cailloux.
Ces murs sont ainsi composés : un lit de grosses pierres, une maçonnerie mêlée, une couche de cailloutage [CHATEAUBR., Itin. II, 306]
Faïence fine ; terre à pipes

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En fustes quitte pour trois ou quatre mousquetades qui vous sifflerent aux oreilles, et autant qui firent voler la poudre et sauter le caillotaje à l'entour de vos pieds [SULLY, Mém. t. IV, p. 156, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Caillou.

cailloutage

CAILLOUTAGE. n. m. Action de caillouter.

Il signifie aussi Ouvrage fait de cailloux. Grotte de cailloutage.

Il se dit aussi de Cailloux qui couvrent un chemin. Chemin de cailloutage.