caler

(Mot repris de calerions)

1. caler

v.t. [ de 1. cale ]
1. Immobiliser, fixer avec une ou plusieurs cales : Essayez de caler la porte avec ce bout de carton. Caler une armoire.
2. Régler le fonctionnement d'une machine, d'un appareil : Caler un compresseur, une presse à imprimer.

se caler

v.pr.
S'installer confortablement : Elle s'est calée dans un coin du canapé se carrer

2. caler

v.t. [ prov. calar, abaisser, du gr. khalan, détendre ]
1. Dans la marine, abaisser une voile, une vergue, un mât.
2. Bloquer, arrêter brusquement : Caler son moteur.
v.i.
1. S'arrêter brusquement, en parlant d'un moteur, d'un véhicule : Au feu rouge, la voiture a calé.
2. Fam. Abandonner ce qu'on a entrepris ; ne pas pouvoir continuer : J'ai calé sur la dernière question s'incliner, renoncer ; persévérer, poursuivre je suis rassasié

caler


Participe passé: calé
Gérondif: calant

Indicatif présent
je cale
tu cales
il/elle cale
nous calons
vous calez
ils/elles calent
Passé simple
je calai
tu calas
il/elle cala
nous calâmes
vous calâtes
ils/elles calèrent
Imparfait
je calais
tu calais
il/elle calait
nous calions
vous caliez
ils/elles calaient
Futur
je calerai
tu caleras
il/elle calera
nous calerons
vous calerez
ils/elles caleront
Conditionnel présent
je calerais
tu calerais
il/elle calerait
nous calerions
vous caleriez
ils/elles caleraient
Subjonctif imparfait
je calasse
tu calasses
il/elle calât
nous calassions
vous calassiez
ils/elles calassent
Subjonctif présent
je cale
tu cales
il/elle cale
nous calions
vous caliez
ils/elles calent
Impératif
cale (tu)
calons (nous)
calez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais calé
tu avais calé
il/elle avait calé
nous avions calé
vous aviez calé
ils/elles avaient calé
Futur antérieur
j'aurai calé
tu auras calé
il/elle aura calé
nous aurons calé
vous aurez calé
ils/elles auront calé
Passé composé
j'ai calé
tu as calé
il/elle a calé
nous avons calé
vous avez calé
ils/elles ont calé
Conditionnel passé
j'aurais calé
tu aurais calé
il/elle aurait calé
nous aurions calé
vous auriez calé
ils/elles auraient calé
Passé antérieur
j'eus calé
tu eus calé
il/elle eut calé
nous eûmes calé
vous eûtes calé
ils/elles eurent calé
Subjonctif passé
j'aie calé
tu aies calé
il/elle ait calé
nous ayons calé
vous ayez calé
ils/elles aient calé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse calé
tu eusses calé
il/elle eût calé
nous eussions calé
vous eussiez calé
ils/elles eussent calé

CALER1

(ka-lé) v. a.
Terme de marine. Baisser, en parlant des basses vergues, des mâts de hune ou de perroquet. Fig. et familièrement. Caler la voile, rabattre de ses prétentions, céder. Je vous conseille de caler la voile. Absolument et populairement, dans le même sens. Il fut obligé de caler. Il calera.
V. n. En parlant de l'enfoncement d'un bâtiment dans l'eau. Le navire cale trop, ne cale pas assez.
Terme de pêche. Enfoncer dans l'eau.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Plus dolente ert [elle était] de cuer que cil qu'on en mer cale [, Berte]
  • XVe s.
    Par Mehain [je] voy justice morte, Quant honneur veult voile caller [CH. D'ORL., Rond.]
  • XVIe s.
    Ici donques calleray mes voiles, remettant le reste on livre en ce consommé du tout [RAB., Garg. I, 10]
    Mais encore que nous lui callions une chose tant lourde.... [CALVIN, 227]
    Souvent j'ay faict caler, soubs l'interest de leur honneur, le plaisir en son plus grand effort [MONT., IV, 217]
    Cette superbe vertu eust elle calé au plus fort de sa montre ? [ID., III, 377]
    Amour voyant du ciel un pescheur sur la mer Calla son aile bas sur le bord du navire [RONS., 182]
    Comme un gerfaut qui de roideur se laisse Caler à bas, ouvrant la nuë espaisse Dessus un cygne amusé sur le bord [ID., 620]
    Ils emmenerent tous les bateaux pour les percer et caller à fonds à une lieue de là [D'AUB., Hist. I, 212]
    Les uns furent d'avis qu'il estoit raisonnable que l'on chalast et cedast un petit à ce que les pauvres requeroient [AMYOT, Cor. 7]
    Ils ne faudront pas d'estimer que nous leur donnons et concedons cela en chalant la voile, pourceque nous les craignons [ID., ib. 22]
    Philopoemen ne chala point pour cela, ni ne laissa point de faire ce que portoit son devoir [ID., Phil. 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. calar ; ital. calare ; du latin chalare, en grec, abaisser, lâcher.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. CALER. Ajoutez :
    Populairement, reculer, lâcher pied (ce sens était fort usité au XVIe siècle, voy. l'historique).

CALER2

(ka-lé) v. a.
Mettre une cale, assujettir au moyen d'une cale.

ÉTYMOLOGIE

  • Cale 2.

caler

CALER. v. tr. T. de Marine. Baisser, en parlant des basses vergues, des mâts de hune ou de perroquet. Caler une voile, une vergue. Absolument, Caler à mi-mât. Caler tout bas.

Fig. et fam., Caler la voile, Se relâcher de ses prétentions, se radoucir, parler avec moins de hauteur. Avec lui le plus sûr est de caler la voile. On dit populairement et absolument, dans le même sens, Caler. Il fut obligé de caler.

Il est aussi intransitif et se dit d'un Bâtiment dont la carène enfonce plus ou moins dans l'eau. Ce navire cale trop, ne cale pas assez. Dans ce sens il s'emploie aussi transitivement. Ce bateau ne cale qu'un mètre d'eau.

caler

CALER. v. tr. Assujettir au moyen d'une cale. Il faut caler le pied de cette table.

Fig. et fam., C'est un homme calé, Il est dans une situation avantageuse. Il se dit aussi de Celui qui se connaît aux choses dont il s'occupe, dont il parle.

caler

Caler, C'est abbaisser, destendre, desrider ce qui est tendu, ainsi dit-on caler la voile, Vela contrahere, dimittere, Laxare, Terme usité entre mariniers, et vient de khalaô ou khaladzô verbes Grecs. voyez Calme.

caler


CALER, v. a. 1°. Baisser. Caler la voile, Au propre, baisser la voile; au figuré, céder et se soumettre. — Dans ce dernier emploi, il est aussi neutre. "Il a été obligé de caler: mais il n'est en usage que dans le st. fam. L'Acad. le met sans remarque, et sans dire à quel style il apartient. — Quelques-uns disent, caler voile, sans article; comme on dit, baisser pavillon. J'avoûe que je l'aimerais mieux que caler la voile, comme dit l'Acad. et sur tout, que caler les voiles, comme dit le Rich. Port. "Avec les Grands, le plus sûr est de caler la voile. Acad. "Il faut caler, ou caler les voiles avec les Grands. Rich. Port.
   2°. CALER, v. a. Mettre une cale. Il faut caler le pied de cette table. Voy. CALE, n°. 4°.

Synonymes et Contraires

caler

verbe intransitif caler
Familier. Céder devant une difficulté.

caler

verbe transitif caler

caler (se)

verbe pronominal caler (se)
S'installer confortablement.
Traductions

caler

(kale)
verbe transitif
empêcher de bouger caler une table

caler

stall, wedge(laten) afslaan [motor], het opgeven, inbinden, neerhalen, neerleggen (tegen), stoppen, strijken, stutten, vastzetten, zijn eisen matigen, afslaanrincalzare
verbe intransitif
1. s'arrêter de fonctionner La voiture a calé au stop.
2. figuré ne plus pouvoir manger J'ai calé avant le dessert.

caler

[kale]
vt
(pour empêcher de bouger) → to wedge
[+ moteur] → to stall
vi [véhicule] → to stall
La voiture a calé dans une côte → The car stalled on a hill.
faire caler → to stall [kale] vpr/réfl
se caler dans un fauteuil → to settle into an armchair, to make o.s. comfortable in an armchair
cale sèche nmdry dock