calfater

(Mot repris de calfatés)

calfater

v.t. [ anc. prov. calfatar, de l'ar. ]
Rendre étanches la coque, le pont d'un navire à l'aide d'étoupe et de mastic.

calfater


Participe passé: calfaté
Gérondif: calfatant

Indicatif présent
je calfate
tu calfates
il/elle calfate
nous calfatons
vous calfatez
ils/elles calfatent
Passé simple
je calfatai
tu calfatas
il/elle calfata
nous calfatâmes
vous calfatâtes
ils/elles calfatèrent
Imparfait
je calfatais
tu calfatais
il/elle calfatait
nous calfations
vous calfatiez
ils/elles calfataient
Futur
je calfaterai
tu calfateras
il/elle calfatera
nous calfaterons
vous calfaterez
ils/elles calfateront
Conditionnel présent
je calfaterais
tu calfaterais
il/elle calfaterait
nous calfaterions
vous calfateriez
ils/elles calfateraient
Subjonctif imparfait
je calfatasse
tu calfatasses
il/elle calfatât
nous calfatassions
vous calfatassiez
ils/elles calfatassent
Subjonctif présent
je calfate
tu calfates
il/elle calfate
nous calfations
vous calfatiez
ils/elles calfatent
Impératif
calfate (tu)
calfatons (nous)
calfatez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais calfaté
tu avais calfaté
il/elle avait calfaté
nous avions calfaté
vous aviez calfaté
ils/elles avaient calfaté
Futur antérieur
j'aurai calfaté
tu auras calfaté
il/elle aura calfaté
nous aurons calfaté
vous aurez calfaté
ils/elles auront calfaté
Passé composé
j'ai calfaté
tu as calfaté
il/elle a calfaté
nous avons calfaté
vous avez calfaté
ils/elles ont calfaté
Conditionnel passé
j'aurais calfaté
tu aurais calfaté
il/elle aurait calfaté
nous aurions calfaté
vous auriez calfaté
ils/elles auraient calfaté
Passé antérieur
j'eus calfaté
tu eus calfaté
il/elle eut calfaté
nous eûmes calfaté
vous eûtes calfaté
ils/elles eurent calfaté
Subjonctif passé
j'aie calfaté
tu aies calfaté
il/elle ait calfaté
nous ayons calfaté
vous ayez calfaté
ils/elles aient calfaté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse calfaté
tu eusses calfaté
il/elle eût calfaté
nous eussions calfaté
vous eussiez calfaté
ils/elles eussent calfaté

CALFATER

(kal-fa-té) v. a.
Terme de marine. Mettre des étoupes et, par-dessus, du suif, du goudron dans les joints, trous et fentes d'un bâtiment.
Les lois sont faites après coup, comme on calfate des vaisseaux qui ont une voie d'eau [VOLT., Lett. à Cather. 45]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La navire ne reçoipt son pilot que premierement ne soit callafatée et chargée [RAB., Garg. I, 3]
    Des navires bien equippées, bien calfatées, bien munies [ID., Pant. IV, 1]
    Montagnes calfatées de mousses, de fleurs, d'herbes, d'arbrisseaux [R. BELLEAU, Bergeries, t. I, p. 67, verso, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. calafatar, calefatar ; catal. calfatejar ; anc. espagn. et portug. calafetar ; ital calafatare ; napolit. calafetejà ; de l'arabe kalafa, introduire de l'étoupe dans les fentes d'un navire.

calfater

CALFATER. v. tr. T. de Marine. Boucher avec de l'étoupe les joints, les trous et les fentes d'un bâtiment et l'enduire de poix, de goudron, etc., pour empêcher que l'eau n'y entre.
Synonymes et Contraires

calfater

verbe calfater
Rendre étanche.
Traductions

calfater

kalfatern

calfater

calafatear

calfater

[kalfate] vt → to caulk