calfat

(Mot repris de calfats)
Recherches associées à calfats: calfatage

CALFAT

(kal-fa ; le t ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : des kal-fa-z habiles) s. m.
Terme de marine. Ouvrier qui calfate les bâtiments. Maître calfat.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CALFATER. Portug. calafate ; bas-grec.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CALFAT. Ajoutez : - HIST. XIVe s.
    Asselin Grille, maistre des euvres de nostre navire [flotte] et clerc de nostre armée de la mer, lequel nous avons commis et ordonné pour nous faire venir certain nombre de calefas et de remolas, pour les reparacions de nostre dit navire [, Mandements de Charles V, 1371, p. 435]

calfat

CALFAT. n. m. T. de Marine. Celui qui calfate.

Il désigne aussi l'Outil qui sert à calfater.

calfat


CALFAT, s. m. CALFATAGE, s. m. CALFATER, v. a. [Le t final du 1er ne se prononce pas.] Calfater un vaisseau, c'est en boucher les trous et les fentes en l'enduisant de poix et de goudron, pour empêcher que l'eau n'y entre. — Calfat est, 1°. celui qui calfate un vaisseau; Maître Calfat; 2°. l'ouvrage que fait le Calfat: ce vaisseau a eu son Calfat: il a été calfaté. — Calfatage, se dit de l'étoupe enfoncée dans les coutûres du vaisseau.
   Calfader, Calfater, Calfeutrer: suivant la Touche, ces trois manières d'écrire ce verbe sont en usage; mais M. Guillet, et d'aûtres bons Auteurs préfèrent les deux premiers. Il avoûe pourtant que Mrs. de l'Académie ne parlent point du premier dans leur Dictionaire, et qu'ils disent le 2d dans un aûtre sens: c'est à quoi il faut s'en tenir. Calfader, n'est plus usité, et il n'est pas suivant l'analogie, puisqu'on ne dit pas calfadage, mais calfatage. On ne dit que calfater, pour dire, radouber un navire, en rebouchant les coutûres avec des étoupes. Calfeutrer, c'est aûtre chôse: c'est bien boucher les fentes des portes et des fenêtres d'une chambre, pour empêcher qu'il n'y viène du vent; ce qu'on fait souvent avec du feûtre et des lisières. Il ne faut donc pas confondre ces deux verbes, comme le font plusieurs, et comme l'a fait la Touche et les Auteurs qu'il cite.