calmar

(Mot repris de calmars)

calmar

ou

calamar

n.m. [ it. calamaro, écritoire, en raison de la poche d'encre du calmar ]
Mollusque marin voisin de la seiche, recherché pour sa chair encornet

CALMAR

(kal-mar) s. m.
Étui à plumes pour écrire. Il est vieux dans ce sens.
Terme d'histoire naturelle. Genre particulier de mollusques céphalopodes, ayant pour type le calmar vulgaire, dit aussi grand calmar.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le clerc, ouvrant son escritoire pour signer, laissa tomber deux dés sur la table, qui estoient dans le calemard [DESPER., Contes, LIII]
    Escritoire duquel le galemard estoit aussi gros et grand que le gros pilier d'Enay [RAB., Garg. I, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Calamarium, étui où l'on mettait les calames ou roseaux qui servaient à écrire (voy. CALAME). Le mollusque a été appelé ainsi à cause de sa forme.

calmar

CALMAR. n. m. T. de Zoologie. Mollusque du genre des Sèches.

calmar

Calmar. Un calmar et estuy de plumes à escrire, Graphiarium, Calamarium, Et ainsi le faut escrire Calmar, parce que la vitesse de la prononciation fait syncoper la voyele a apres l, comme en Latin Crustlum et Seclum, etc. Estans les mots entiers Calamar, (comme aussi le Languedoc le prononce) Crustulum, Seculum.

calmar


CALMAR, ou CORNET, s. m. Animal qui ressemble à la sèche et au polype. Il a un réservoir plein d'une liqueur noire comme de l'encre, d'où lui vient son nom de calmar ou de cornet. On apelait autrefois calmar, un étui où l'on met les plumes à écrire.

Traductions

calmar

squid

calmar

calamar

calmar

calamaro

calmar

oliheň

calmar

tiarmet blæksprutte

calmar

mustekala

calmar

lignja

calmar

イカ

calmar

오징어

calmar

lula

calmar

bläckfisk

calmar

ปลาหมึก

calmar

kalamar

calmar

mực ống

calmar

鱿鱼

calmar

魷魚

calmar

[kalmaʀ] nmsquid