calme

1. calme

n.m. [ it. calma, du gr. kauma, chaleur étouffante ]
1. Absence d'agitation ; tranquillité : Elle s'isole à la campagne pour écrire son livre dans le calme
paix ; agitation, tumulte : Avoir besoin de calme pour se détendre
quiétude [sout.]
2. Absence de nervosité ; maîtrise de soi : Malgré la tempête, la navigatrice garde son calme

2. calme

adj. [ de 1. calme ]
1. Qui est sans agitation, sans animation vive : Le voyage a été calme
paisible ; agité, mouvementé : La maison est calme depuis que les enfants sont partis
2. Qui reste maître de soi ; tranquille : Un karatéka calme en toutes circonstances
placide, serein ; emporté, exalté : Le bébé a été calme cette nuit
3. Qui a une activité réduite : La boutique est calme pendant les vacances
il y a très peu de clients

CALME1

(kal-m') adj.
Qui est sans agitation. Une mer calme. Un homme calme. Une humeur calme. La sédition a cessé, la ville est redevenue calme. Le malade est calme, il repose. Les affaires sont calmes, il se fait peu d'affaires de bourse, de commerce.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et dist Solin que ceste mer qui est entre les dictes deux isles de Bretaigne et Hibernie n'est point paisible ne carme, mais pleine de vagues [, Perceforest, t. I, f° 2, dans LACURNE (carme pour calme est fréquent dans Perceforest)]
  • XVIe s.
    Et c'est sans compter cette bonté et felicité de nature, si bien attrempée et assaisonnée, qui nous rend calmes, sereins, exempts et nets de passions fortes et mouvements violens [CHARRON, Sagesse, II, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CALME, s. m.

CALME2

(kal-m') s. m.
Cessation complète du vent. Le plus grand calme règne dans les airs. Calme plat, calme absolu qui laisse la mer plate, unie.
Elle mande qu'elle vous a mise dans votre bateau par un temps et par un calme admirable [SÉV., 21]
Dans l'Aulide arrêté par un calme soudain [RAC., Iph. I, 3]
Tu reverras le calme après ce faible orage [CORN., Cid, II, 3]
Tranquillité, absence d'agitation et de bruit. Le calme des nuits. En cette circonstance ayez du calme.
.... Et rendre un heureux calme à nos divisions [CORN., Sertor. III, 4]
Il rendra quelque calme à son cœur magnanime [ID., Nicom. IV, 2]
Nulle paix pour l'impie ; il la cherche, elle fuit ; Et le calme en son cœur ne trouve point de place [RAC., Esth. II, 9]
Mais en vain par ce calme il croit nous éblouir [ID., Baj. I, 1]
Par moi Jérusalem goûte un calme profond [ID., Ath. II, 5]
Le roi, vous le voyez, flotte encore interdit ; Je sais par quels ressorts on le pousse, on l'arrête, Et fais, comme il me plaît, le calme et la tempête [ID., Esth. III, 5]
En ce calme trompeur j'arrivai dans la Grèce [ID., Andr. I, 1]
Il a remis le calme dans l'hôtel de Grammont [SÉV., 301]
Rendez le calme, Europe, à votre âme étonnée [J. B. ROUSS., Jup. et Europ.]
Mais ce calme si doux que le ciel vous renvoie N'est point le calme oisif d'une indolente joie [ID., Odes, III, 4]
À ces mots elle demeura dans un calme et dans une joie qu'elle ne pouvait exprimer [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Le calme d'un malade, la tranquillité qu'il éprouve après quelque crise.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Advenant qu'il feust calme en mer [RAB., Pant. IV, 28]
    Un calme lui ostant tout moien de retraitte, il se trouva engagé au combat [D'AUB., Hist. II, 86]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. portug. et ital. calma ; holl. kalm ; angl. calm. Origine inconnue. Diez se demande si on peut le tirer : 1° de calare, se relâcher ; à quoi il oppose que ma n'est pas un suffixe roman ; 2° du bas-latin cauma, chaleur (calma en espagnol et en portugais signifiant aussi le chaud du jour), le chaud du jour étant le moment le plus calme du jour. Bien que au se change rarement en al, cette dernière opinion n'est pas sans vraisemblance. On croit que calm en hollandais et en anglais est emprunté. Le mot français est pris aux langues du midi.

calme

CALME. adj. des deux genres. Qui est sans agitation. Il se dit tant au sens physique qu'au sens moral. La mer est calme. L'air est calme. Lieu calme et hors du bruit. Nuit calme. Esprit calme. C'est un homme fort calme. Son humeur est ordinairement calme.

Par extension, Le malade est calme, Il est sans agitation et sans douleur. Les affaires sont calmes, Il se fait peu d'affaires. Marché calme.

calme

CALME. n. m. Cessation complète du vent. Quand il fut en haute mer, le calme le prit et l'empêcha d'avancer. Il y a de grands calmes dans ces mers-là. Le plus grand calme règne dans les airs. Calme plat, Sans la moindre agitation de l'air ni de la lame.

Il signifie aussi Tranquillité, absence d'agitation, et se dit tant au sens physique qu'au sens moral. Le calme de la nuit. Ramener, rétablir le calme dans un État. Il répondit avec calme. L'assemblée l'écouta dans le plus grand calme. Nous vivons ici dans un calme profond. Un calme très doux. Le calme de l'esprit.

calme

Calme, penacut. adiectiu. com. gen. Est autant que tranquille, posé, Quietus quieta, tranquillus tranquilla. Selon ce on dit, la mer est calme, Mare tranquillum est, Quand elle est sans tourmente, on peut dire qu'il vient de ce mot Grec galunê, qui signifie telle quietude et tranquillité, par syncope et mutation de la moyenne en sa tenuë, et de la lettre n, en m. Galne, Calne, calme. Mais il peut aussi estre prins de khalaô, ou bien de khaladzô, verbes Grecs qui signifient, destendre, relascher, et tranquiller ce qui est esmeu, et ce qui est yssé et roidy. Ainsi dit-on caler la voile, quand on la met bas. Et tant le Gascon que le Languedoc disent Calar, pour se taire et remettre la pertinacité de braire, ou de parler.

Quand la mer est calme, In malacia maris. B.

Mon esprit en demeurera plus calme et tranquille. La mer se commence à calmer, c'est à dire appaiser. Calmement, Adverbe, paisiblement.

calme


CALME, adj. m. et f. [2e e muet.] Tranquille, sans agitation. Mer, air, lieu calme; esprit, vie calme. Ce malade est calme.

calme


CALME, s. m. CALMER, v. a. Bonace, tranquilité. — Apaiser, rendre calme: "Le calme nous prit, et nous n'avancions guère. Le calme de l'esprit, etc. Calmer les flots, l'orage, la tempête, etc. — Ils se disent élégamment au figuré. "La vertu s'endort dans le calme.
   Sous un calme trompeur le monde a mille écueils.
       Théophile.
  La discorde, à l'aspect du calme qui l' ofense,
  Fait sifler les serpens.    Boil.
Le verbe se dit à l'actif et au réciproque: Dieu seul peut calmer les agitations de mon âme.
   La haine entre les Grands se calme rarement.
       Corn.
Rem. On lit dans le Dict. de Trév. qu'on dit sur la mer, il calme, pour exprimer que le vent s'abaisse. Alors il serait neutre impersonel. Mais on peut douter que ce soit le bel usage.
   2°. Peut-on dire avec calme, comme on dit, avec tranquillité? J'ai peine à le croire. "Colomb soufroit cette horrible insulte, non-seulement avec calme, mais avec dignité. Robertson.

Synonymes et Contraires

calme


calme

Traductions

calme

(kalm)
adjectif
1. sans bruit une rue calme
2. qui n'est pas agité et ne fait pas de bruit une personne calme
3. sans mouvement La mer est calme aujourd'hui.

calme

ruhig, fromm, gelassen, gemütlich, sanft, still, Stille, Flaute, Gelassenheit, gleichmütig, regungsloscalm, quiet, still, tranquil, composed, cool, calmness, composure, cool-headed, stillness, docile, leisurely, quiescent, restful, silence, unruffledkalm, stil, bedaard, rustig, stilte, gerust, kalmte, rust, beheerstheid, windstilte, beheerst, windstilדמי (ז), השקט (ז), התרגעות (נ), מנוחה (נ), נוח (ז), נפישה (נ), קור רוח (ז), קר רוח (ת), רגוע (ת), רוגע (ז), רוגע (ת), שאנן (ת), שובה (נ), שוך (ז), שקט (ת), שָׁקֵט, נוֹחַ, הִתְרַגְּעוּת, רָגוּעַ, רֹגַע, רוֹגֵעַ, שַׁאֲנָןkalmplàcid, quiet, tranquilrolig, stilleήρεμος, αθόρηβος, γαλήνη, ψύχραιμος, ακίνητοςkvieta, trankvilaquieto, sosegado, tranquilo, calmadotyyni, liikkumaton, rauhallinencsendescalmo, tranquillo, calma, pacatezza, pacato, quiete, quieto, fermo静寂, 落ち着いた, 静かなspokojny, cichycalmo, quedo, quieto, sereno, sossegado, tranqüilo, imóvelasude, durgun, sakinтихий, неподвижный, спокойныйسَاكِنklidný, nehybnýmiran, nepomičan고요한, 움직이지 않는rolig, stillelugnที่มีอารมณ์สงบ, นิ่งbình tĩnh, yên平静的, 静止的 (kalm)
nom masculin
1. fait d'être sans bruit apprécier le calme d'un lieu
2. fait de ne pas être agité, troublé garder perdre son calme
pour demander de se tairede ne pas paniquer

calme

[kalm]
adj
[personne] → calm
Elle est restée très calme → She stayed very calm.
[quartier] → quiet
un endroit calme → a quiet place
[eau, mer, air] → calm
par temps calme → in calm weather
[affaires, bourse] → quiet
nm
(= maîtrise de soi) → composure
perdre son calme → to lose one's cool, to lose one's composure
sans perdre son calme → without losing one's cool
garder son calme → to keep calm, to keep one's cool
(= tranquillité, silence) → peace and quiet
J'ai besoin de calme pour travailler → I need peace and quiet to work.
être au calme → to be quiet
(absence d'activité, d'agitation)
Après le calme des vacances, l'activité a repris → After the lull of the holidays, it's back to work again.
Ils ont manifesté dans le calme → They demonstrated peacefully.