caloge

CALOGE

(ka-lo-j') s. f.
Nom, à Étretat, d'anciens bateaux côtiers que la mer a mis hors d'usage et que les pêcheurs, les installant sur la plage, ont recouverts d'un toit de chaume, après avoir percé, dans l'épaisseur de leurs bords, des portes, des fenêtres.
Les caloges servent de magasins pour les engins de pêche [, le Temps, 18 août 1876, 2e page, 3e col.]
En Normandie, cabane de berger, niche à chiens, à lapins [DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, p. 60]

ÉTYMOLOGIE

  • Ca, préfixe péjoratif, et loge.