camail

(Mot repris de camails)

CAMAIL

(ka-mall, ll mouillées) s. m.
Habillement du clergé en hiver, couvrant la tête, les épaules, et allant jusqu'à la ceinture.
Petit manteau tombant des épaules à la ceinture, que portent par-dessus le rochet les évêques et autres ecclésiastiques privilégiés.
Les évêques étaient en rochet et camail [BOSSUET, Lett. Quiét. 182]
Terme de blason. Espèce de lambrequin servant à couvrir le casque et l'écu des chevaliers. Au plur. Des camails.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et voit ses chevaliers bien armés de camail [, Guesclin. dans RAYNOUARD, Lexique]
    Bertrand tenoit l'espée qui le fer eut tranchant, Au camail lui bouta fierement en poussant [DU CANGE, camelaucum.]
  • XVe s.
    Tant s'avança le sire de Langurant [au siége de Duras] que de sa vie il se mit en grand aventure ; car ceux de dedans par force lui arracherent le bassinet de la teste atout le camail [FROISS., II, II, 11]
    Ung camail d'argent de l'ordre de monseigneur d'Orleans, pesant sept onces trois gros [DE LABORDE, Émaux, p. 192]
    Un camail en façon de treliz, et est ledit camail cintré par-dessus de bossetes tant d'or que esmaillées de blanc et de rouge cler [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. capmalh, capmail, capmal, camal ; ital. camaglio ; de cap, tête (voy. CHEF), et mail, armure (voy. MAILLE) : proprement une armure de tête, puis un vêtement de tête.

camail

CAMAIL. n. m. Sorte de petit manteau qui couvre depuis les épaules jusqu'à la ceinture et que les évêques et autres ecclésiastiques privilégiés portent par-dessus le rochet dans les cérémonies. Camail noir, violet. Porter le camail. Quitter le camail. Être en camail et en rochet. Des camails.

Il se dit aussi d'un Collet avec capuchon que le clergé porte en hiver.

camail

Camail, Capital, capitalis, Capitium.

camail


CAMAIL, s. m. [Mouillez l'l finale: l' a se prononce, et ai n'y a pas le son d'é.] Au plur. on dit camails. — C'est le nom d'un petit manteau que les Évêques portent par-dessus le rochet, qui couvre depuis les épaules jusqu'à la ceintûre. Acad. Qui ne s'étend que depuis le cou jusqu'au coude. Trévoux. — L'Acad. le fait trop long, et Trév. le fait trop court. "Être en camail et en rochet. — Les Abés et les Chanoines même, dans plusieurs Chapitres, portent le rochet et le camail: on l'a même doné aux Curés dans quelques Diocèses. Camail violet, noir, de velours, de satin, de drap, etc.