cannelé, ée

CANNELÉ, ÉE

(ka-ne-lé, lée) part. passé.
Qui est marqué de cannelures, c'est-à-dire de côtes et de sillons alternatifs. S. m. Cannelé, étoffe de soie, tissu analogue au gros de Tours.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CANNELÉ. Ajoutez :
    Dans la philosophie de Descartes, matière cannelée (voy. aussi STRIÉ, au Dictionnaire), forme en cannelures que la matière était supposée prendre par le mouvement des tourbillons.
    Nous avions la matière cannelée et la matière rameuse de Descartes [VOLT., Dict. phil. Newton et Descartes.]