canonial, ale

CANONIAL, ALE

(ka-no-ni-al, a-l') adj.
Qui est réglé par le canon. Heures canoniales, les petites heures du bréviaire, qui sont laudes, prime, tierce, sexte, none, vêpres et complies, ainsi nommées parce qu'on a appelé autrefois canon l'office ecclésiastique.
Qui est de chanoine, qui convient, qui appartient à un chanoine. Office canonial, tout l'office que les chanoines chantent dans l'église. Les offices canoniaux. Maison canoniale, maison affectée à une prébende de chanoine. Vie canoniale, vie prescrite aux chanoines en communauté.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le chapitre aura vint et sis mesons canoniaus en la ville de Chartres [DU CANGE, canonicalis.]
  • XVe s.
    Et après, il est notoire à tous que diligemment et devotement il oyoit messe.... et disoit tous les jours ses heures canoniaux sans delaisser [MONSTRELET, liv. I, ch. 47]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. canonicalis, de canonicus, chanoine. Mesons canoniaux est très correct dans l'ancien français où canoniaux représente le latin canonicales pour le masculin et le féminin.