cantonner

(Mot repris de cantonniez)

cantonner

v.t.
1. Installer des troupes dans des cantonnements.
2. Mettre à l'écart d'un groupe : Cantonner des moutons atteints de fièvre aphteuse isoler ; rassembler, regrouper
v.i.
S'installer dans un cantonnement : Les troupes cantonnent près de la frontière.

se cantonner

v.pr.
1. Se tenir à l'écart : Elle se cantonne dans son bureau pour travailler se claquemurer, se confiner
2. (à) Se limiter à : Le guide s'est cantonné aux trois premières salles du musée se borner à, s'en tenir à

cantonner


Participe passé: cantonné
Gérondif: cantonnant

Indicatif présent
je cantonne
tu cantonnes
il/elle cantonne
nous cantonnons
vous cantonnez
ils/elles cantonnent
Passé simple
je cantonnai
tu cantonnas
il/elle cantonna
nous cantonnâmes
vous cantonnâtes
ils/elles cantonnèrent
Imparfait
je cantonnais
tu cantonnais
il/elle cantonnait
nous cantonnions
vous cantonniez
ils/elles cantonnaient
Futur
je cantonnerai
tu cantonneras
il/elle cantonnera
nous cantonnerons
vous cantonnerez
ils/elles cantonneront
Conditionnel présent
je cantonnerais
tu cantonnerais
il/elle cantonnerait
nous cantonnerions
vous cantonneriez
ils/elles cantonneraient
Subjonctif imparfait
je cantonnasse
tu cantonnasses
il/elle cantonnât
nous cantonnassions
vous cantonnassiez
ils/elles cantonnassent
Subjonctif présent
je cantonne
tu cantonnes
il/elle cantonne
nous cantonnions
vous cantonniez
ils/elles cantonnent
Impératif
cantonne (tu)
cantonnons (nous)
cantonnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais cantonné
tu avais cantonné
il/elle avait cantonné
nous avions cantonné
vous aviez cantonné
ils/elles avaient cantonné
Futur antérieur
j'aurai cantonné
tu auras cantonné
il/elle aura cantonné
nous aurons cantonné
vous aurez cantonné
ils/elles auront cantonné
Passé composé
j'ai cantonné
tu as cantonné
il/elle a cantonné
nous avons cantonné
vous avez cantonné
ils/elles ont cantonné
Conditionnel passé
j'aurais cantonné
tu aurais cantonné
il/elle aurait cantonné
nous aurions cantonné
vous auriez cantonné
ils/elles auraient cantonné
Passé antérieur
j'eus cantonné
tu eus cantonné
il/elle eut cantonné
nous eûmes cantonné
vous eûtes cantonné
ils/elles eurent cantonné
Subjonctif passé
j'aie cantonné
tu aies cantonné
il/elle ait cantonné
nous ayons cantonné
vous ayez cantonné
ils/elles aient cantonné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse cantonné
tu eusses cantonné
il/elle eût cantonné
nous eussions cantonné
vous eussiez cantonné
ils/elles eussent cantonné

CANTONNER

(kan-to-né) v. a.
Terme de guerre. Cantonner des troupes, les distribuer en différents cantons ou villages. Fig. Séparer en portions isolées.
Le monde, rempli d'aigreur, enfante Luther et Calvin, qui cantonnent la chrétienté [BOSSUET, dans le Dict. de DOCHEZ.]
Mettre des bestiaux malades en cantonnement
V. n. Les troupes vont bientôt cantonner.
Se cantonner, v. réfl. Au propre et au figuré, s'isoler, se mettre en sûreté, se fortifier dans un canton.
Telle est cette illustre province Où chacun peut se faire prince, Se cantonner en son quartier [RACAN, Psaume 30]
Cette attache intime que nous avons à nous-mêmes.... c'est ce qui fait que chacun de nous se renferme tout entier dans ses intérêts et se cantonne en lui-même [BOSSUET, Char. frat. 1]
Sertorius se cantonna dans l'Espagne [ID., Hist. I, 9]
Ils se cantonnent et se divisent en des partis contraires [LA BRUY., 1]
Le pays est rempli de marécages où chaque troupe se cantonne et forme une petite nation [MONTESQ., Espr. XVIII, 10]
Et, dans ces belles querelles, les partis se cantonnent, les factions se heurtent [VOLT., Lettr. Albergati, 23 déc. 1760]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Mais ne pouvants sortir, à cause que les corps de gardes extraordinaires continuoient nuict et jour aux lieux où l'on les avoit posez, et la ville tousjours ainsi cantonnée [occupée militairement] [CARLOIX, VII, 3]
    Cantonnez-vous et vous instalez tyranniquement dans les villes du roy [, Sat. Ménipp. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Canton.

cantonner

CANTONNER. v. tr. T. de Guerre. Distribuer des troupes sur les points où elles doivent séjourner.

Il s'emploie intransitivement et se dit des Troupes mêmes que l'on cantonne. Les troupes commencèrent à cantonner. Faire cantonner des troupes.

SE CANTONNER signifie Se retirer dans un lieu où l'on estime être plus en sûreté. Il se dit proprement d'un Petit nombre de gens qui se fortifient contre un plus grand nombre. Les rebelles s'étaient cantonnés dans un coin de la province.

Fig., Se cantonner dans une science, Se restreindre à l'étude de cette science, n'en vouloir pas sortir.

Synonymes et Contraires

cantonner

verbe intransitif cantonner
S'installer quelque part.

cantonner

verbe transitif cantonner
Limiter à une certaine activité.

cantonner (se)

verbe pronominal cantonner (se)
Traductions

cantonner

billet, quarter, stationinkwartieren, binnen bepaalde grenzen houden, gelegerd zijn, zich afzonderen, zich beperken (tot)accantonare, stanziare (kɑ̃tɔne)
verbe transitif
mettre et laisser dans un lieu cantonner qqn dans un travail

cantonner

[kɑ̃tɔne] vt
(= confiner) cantonner qn à qch → to confine sb to sth
cantonner qn dans → to confine sb to
cantonner qch dans → to limit sth to, to restrict sth to
(MILITAIRE) [+ troupes] → to station [kɑ̃tɔne]
vpr/réfl
se cantonner à qch → to confine o.s. to sth
se cantonner à faire qch → to confine o.s. to doing sth
se cantonner dans qch → to confine o.s. to sth
vpr/pass
se cantonner à qch → to be limited to sth