capitoul

CAPITOUL

(ka-pi-toul) s. m.
Nom qu'on donnait aux magistrats municipaux de la ville de Toulouse. L'office de capitoul anoblissait.
Monsieur le capitoul, vous avez des vertiges [PIRON, Métrom. V, 4]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les capituliers de Toulouse [DU CANGE, capitulares.]
  • XVe s.
    Pons de Marles, chevalier et capitolier de Thoulouze [ID., ib.]
    Monterent tous les capitolz de Rome sur chevaux couverts, et l'amenerent [Grégoire XI] à grand triomphe à Rome [FROISS., II, II, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. capitol, chapitre et capitoul ; bas-lat. capitolium, chapitre, dérivé de capitulum, chapitre (voy. CHAPITRE).

capitoul

CAPITOUL. n. m. Nom qu'on donnait autrefois aux Officiers municipaux de Toulouse. L'office de capitoul anoblissait.