capsage

CAPSAGE

(ka-psa-j') s. m.
Préparation qu'on fait subir aux feuilles de tabac.
Une fois mouillés, les tabacs sont mis en masse jusqu'au moment où ils sont livrés au capsage ; on appelle ainsi l'opération qui, pour le scaferlati ordinaire, a été substituée à l'ancien écotage conservé seulement pour le scaferlati supérieur ; au capsage, les feuilles alignées à la main de façon que toutes les côtes soient bien parallèles, et réunies en ballotins, sont, en cet état, portées au hachage [, Journ. offic. 29 nov. 1875, p. 9801, 2° col.]