captiver

(Mot repris de captivée)

captiver

v.t.
Retenir l'attention en suscitant un grand intérêt : Ce tableau captive les visiteurs du musée fasciner, subjuguer enchanter, envoûter, passionner ; lasser, rebuter

captiver


Participe passé: captivé
Gérondif: captivant

Indicatif présent
je captive
tu captives
il/elle captive
nous captivons
vous captivez
ils/elles captivent
Passé simple
je captivai
tu captivas
il/elle captiva
nous captivâmes
vous captivâtes
ils/elles captivèrent
Imparfait
je captivais
tu captivais
il/elle captivait
nous captivions
vous captiviez
ils/elles captivaient
Futur
je captiverai
tu captiveras
il/elle captivera
nous captiverons
vous captiverez
ils/elles captiveront
Conditionnel présent
je captiverais
tu captiverais
il/elle captiverait
nous captiverions
vous captiveriez
ils/elles captiveraient
Subjonctif imparfait
je captivasse
tu captivasses
il/elle captivât
nous captivassions
vous captivassiez
ils/elles captivassent
Subjonctif présent
je captive
tu captives
il/elle captive
nous captivions
vous captiviez
ils/elles captivent
Impératif
captive (tu)
captivons (nous)
captivez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais captivé
tu avais captivé
il/elle avait captivé
nous avions captivé
vous aviez captivé
ils/elles avaient captivé
Futur antérieur
j'aurai captivé
tu auras captivé
il/elle aura captivé
nous aurons captivé
vous aurez captivé
ils/elles auront captivé
Passé composé
j'ai captivé
tu as captivé
il/elle a captivé
nous avons captivé
vous avez captivé
ils/elles ont captivé
Conditionnel passé
j'aurais captivé
tu aurais captivé
il/elle aurait captivé
nous aurions captivé
vous auriez captivé
ils/elles auraient captivé
Passé antérieur
j'eus captivé
tu eus captivé
il/elle eut captivé
nous eûmes captivé
vous eûtes captivé
ils/elles eurent captivé
Subjonctif passé
j'aie captivé
tu aies captivé
il/elle ait captivé
nous ayons captivé
vous ayez captivé
ils/elles aient captivé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse captivé
tu eusses captivé
il/elle eût captivé
nous eussions captivé
vous eussiez captivé
ils/elles eussent captivé

CAPTIVER

(ka-pti-vé) v. a.
Retenir prisonnier.
Il captivait sa femme cependant, De ses cheveux voulait savoir le nombre, La faisait suivre en toute heure, en tous lieux [LA FONT., On ne s'avise pas....]
Tombé en désuétude au propre.
Fig. Soumettre, maîtriser. Un enfant difficile à captiver. Mes affaires me captivent entièrement.
Loin de vous captiver, souffrez qu'elles [les grandeurs] vous cèdent [CORN., Cinna, II, 1]
... Quoi ! votre amour souffre qu'on le captive ? [RAC., Brit. II, 6]
La vengeance à ce point a pu vous captiver [VOLT., Mérop. IV, 2]
Que chacun sous telle puissance Captive son obéissance [MALH., V, 28]
Soumettre notre raison en la captivant sous le joug de la foi [BOURD., Car. I, Rel. chr. 270]
Sacrifiant nos lumières, captivant notre raison [MASS., Panég. Un saint mart.]
Tout fidèle doit captiver son entendement [FLÉCH., Dauphin.]
Absolument.
Les observances deviennent pénibles ; la prière, loin de consoler, gêne et captive [MASS., Panég. Prof. relig. sermon 2]
Séduire, gagner. Captiver son auditoire.
[Ils] trouvent le secret de captiver les sens [CORN., Sert. II, 2]
Pour charmer le vulgaire, Pour captiver un peuple inquiet et jaloux [VOLT., Sophon. V, 1]
Je la vis captiver et le peuple et l'armée [ID., Sémir. II, 4]
Arts trop pernicieux dont l'éclat les captive [ID., Tancr. I, 1]
Les femmes cherchent à captiver les hommes de parti [DIDER., Ess. sur Claude.]
V. réfl. Se captiver, se rendre captif, attentif, soumis. Il faut savoir se captiver.
Ce qui le plus me désespère, C'est cet amant parfait et si digne de plaire Qui se captive sous ses lois [MOL., Psyché, IV, 1]
Pendant que tu disais en ton cœur rebelle : je ne puis me captiver.... [BOSSUET, Anne de Gonzague.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Infidelité naist de l'orgueil de l'entendement qui ne se veut soumettre ou captiver pour obeir à la Sainte Ecriture [GERSON, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    Dieu accepte notre obeissance, moyennant que nous captivions et mations tous nos sens et desirs pour les rendre sujets à lui [CALV., 238]
    L'or des cheveux me captive [DU BELLAY, VII, 21, verso.]
    Je captive ayséement mes creances soubs l'auctorité des opinions anciennes [MONT., II, 15]
    Le plus grand nombre, au lieu de hausser quelques fois l'esprit, le rabaissent tousjours, et le captivent en la fange de la terre [LANOUE, 528]
    Quand vous aurez captivé le cœur de tous les François [D'AUB., Vie, XCIII]
    Apprenons à nous captiver et brider nostre appetit [PARÉ, XXIV, 53]
    Nostre ame, serve et captivée soubs l'auctorité des leçons d'aultruy [MONT., I, 161]
    Il faut ouyr, considerer et faire compte des anciens, non s'y captiver qu'avec la raison [CHARRON, Sagesse, préf. de la 2e édit.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. captivar ; espagn. cautivar ; portug. cativar ; ital. cattivare ; de captivare, de captivus (voy. CAPTIF).

captiver

CAPTIVER. v. tr. Séduire, gagner. Captiver l'esprit de quelqu'un. Captiver les esprits. Captiver l'attention. Captiver l'admiration.

captiver

Captiver, Rendre captif.

captiver


CAPTIVER, v. a. [Kaptivé: l'i est bref devant la syll. masc. Je captivais, il captiva, captivant. Il est long devant l'e muet: il captîve, il captîvera.] Rendre captif. Il ne se dit qu'au figuré. "La beauté qui le captive. — Assujétir. Captiver son esprit sous le joug de la Foi. "Il ne sauroit se captiver, etc.
   Ce mot est beau et élégant:
   Et celui qui captive une mer furieûse,
   Borne aussi des Humains l'humeur ambitieûse.
       L. Rac.
Rem. On ne dit point au propre, on l'a captivé, pour, on l'a mis en prison. Racine a pourtant dit:
   Et déjà son amour lassé de ma rigueur,
   Captive ma persone au défaut de mon coeur.
   Cela peut être bon en vers, sur-tout à caûse de l'oposition du propre au figuré; mais hors de-là il ne vaudrait rien. Dict. Gr.

Synonymes et Contraires
Traductions

captiver

captivate, engross, enthral, absorb, preoccupyצד את ליבוboeien, fascineren, absorberen, in beslag nemen, opslorpenabsorbeerabsorbirindsugeabsorbieren, aufnehmen, aufsaugen, einsaugen, fesseln, gefangen nehmen, in Anspruch nehmen, schlürfen, sorbierenabsorbiabsorberabszorbeálgleypaassorbireabsorver, preocuparçekmek, emmekFängsla (kaptive)
verbe transitif
intéresser beaucoup et retenirl'attention Ce spectacle l'a captivé.

captiver

[kaptive] vt → to captivate