caput-mortuum

CAPUT-MORTUUM

(ka-put'-mor-tu-om') s. m.
Terme de chimie ancienne. Résidu dont on ne peut plus rien tirer. Fig. et par dénigrement, valeur réelle, reste définitif de travaux, d'efforts, de combinaisons, de théories, etc. qui promettaient monts et merveilles, et qui ont avorté en grande partie. Au plur. Des caput-mortuum.

ÉTYMOLOGIE

  • Caput, tête (voy. CHEF), et mortuum, mort : tête morte, c'est-à-dire résidu dont les anciens chimistes ne pouvaient plus rien extraire, ayant tiré par la distillation divers éléments, soufre, sel, mercure, esprit, qu'ils nommaient de noms bizarres.

caput-mortuum

CAPUT-MORTUUM. s. m. (On prononce Mortuome.) T. de Chimie. On appelait autrefois ainsi Les résidus d'opération dont on croyait ne pouvoir tirer aucun parti.