caquage

CAQUAGE

(ka-ka-j') s. m.
Action de caquer les harengs. Action de mettre de la poudre ou du salpêtre en tonneaux.

REMARQUE

  • L'Académie devrait écrire cacage ; car les autres verbes en quer qui forment des substantifs en age, ont c au substantif : blocage, de bloquer ; parcage, de parquer.

ÉTYMOLOGIE

  • Caquer.

caquage

CAQUAGE. n. m. Action de caquer.

caquage


CAQUAGE, s. m. CAQUE, s. f. CAQUER, v. a. [Kakaje, kake, kaké.] Caquage est une façon qu'on done au hareng lorsqu'on veut le saler. — Caque est une espèce de baril où l'on met ordinairement des harengs. Il y a aussi des caques de poudre. — Caquer le hareng, c'est lui arracher les entrâilles, pour le mettre dans la caque, ou en caque.
   On dit, proverbialement, la caque sent toujours le hareng; on se ressent toujours d'une naissance vile, et d'une éducation grossière. — Être pressés comme des harengs dans une caque; fort pressés dans une foule.